Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Démissionner, Prise d'acte » Démission : comment démissionner efficacement en CDI ? » Actualités

En pratique Démission : comment démissionner efficacement en CDI ?

4 points à connaître avant de démissionner

Par - Modifié le 28-11-2011

Vous souhaitez démissionner. Vous avez trouvé un nouvel emploi. Avant d’annoncer votre décision à votre employeur, voici quatre points importants à connaître.

 1. Absence de formalisme de la démission

 Votre décision de démissionner n’a pas à être formalisée par écrit. Dès lors, il vous est possible d’informer votre employeur par oral.

Toutefois, dans un souci de preuve, il vous est conseillé d’adresser un courrier dans lequel vous indiquez votre souhait de rompre votre contrat de travail.

 2. Nécessité d’une volonté claire et non équivoque de démissionner

 Vous n’êtes pas tenu d’indiquer à votre employeur les motifs de votre démission.
Toutefois, les juges exigent que votre volonté de démissionner soit réelle. Ainsi, votre volonté doit être claire, sérieuse et non équivoque.

 Ne constitue pas, par exemple, une volonté claire et non équivoque de démissionner, la démission donnée par un salarié qui se trouvait dans un état dépressif et psychotique de nature à altérer son consentement (Arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 2 juillet 2008. N° de pourvoi : 07-40942).

3. Maintien de la réalisation du préavis

 L’annonce de votre démission ne rompt pas automatiquement votre contrat de travail. Vous êtes en effet tenu de respecter un préavis. L’existence ainsi que la durée de celui-ci sont fixées par la loi, par la convention collective applicable à votre entreprise ou, à défaut, par les usages pratiqués dans la localité et la profession.

A titre d’exemple, la convention collective des bureaux d'études techniques, cabinets d'ingénieurs conseils, sociétés de conseils, prévoit que la durée du préavis est de un mois ou deux mois au-delà de deux ans d'ancienneté pour un employé, et est de trois mois pour un cadre.

A savoir : Vous pouvez demander à votre employeur de ne pas exécuter votre préavis ou de réduire sa durée. En revanche, vous prenez le risque que votre employeur ne soit pas d’accord et vous réclame une indemnité compensatrice pour la durée du préavis non effectuée.

 Votre employeur peut également vous dispenser de l’effectuer. Dans ce cas, il est dans l’obligation de vous verser une indemnité compensatrice de préavis correspondant à la rémunération que vous auriez perçue si vous aviez effectué votre préavis.

4. Absence d’indemnités de rupture

La démission, à l’inverse du licenciement ou de la rupture conventionnelle, n’ouvre pas droit à l’allocation d’indemnités.

En revanche, si vous démissionnez avant d’avoir pu bénéficier de la totalité des congés auxquels vous avez droit, vous percevez à ce titre une indemnité compensatrice de congés payés.

 A savoir : Lorsque vous démissionnez de façon claire et non équivoque, vous ne pouvez bénéficier par la suite des allocations chômage.

Références : Articles L.1237-1 ; L.1234-5 ; L.3141-26 du Code du travail.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démission : comment démissionner efficacement en CDI ? ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité