Une proposition de loi déposée à l’Assemblée Nationale le 7 février 2012 envisage de porter le montant de la pension de réversion à 100 % de la pension du conjoint décédé, contre 54 % actuellement.
 

La pension de réversion permet, sous conditions, au conjoint ou à l’ex-conjoint d’un assuré décédé à plus de 55 ans de bénéficier d’un pourcentage de sa pension de retraite.
 

Le relèvement du taux de la pension de réversion serait financé par une journée supplémentaire de solidarité non rémunérée pour les salariés, les fonctionnaires et les exploitants agricole. La création de taxes additionnelles sur les cigarettes et tabacs permettrait également de financer la mesure.
 

Etes-vous en faveur de l’instauration d’une nouvelle journée de solidarité pour augmenter le montant des pensions de réversion ?

Source : Proposition de loi du 7 février 2012 tendant à porter le taux des pensions de réversion à 100 % de la pension du conjoint décédé, texte n° 4316