Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Retraite : conditions & formalités » Actualités

Brève Retraite : conditions & formalités

Réforme des retraites : un allongement de la durée des cotisations

Par - Modifié le 02-04-2013

La réforme des retraites est prévue pour le troisième trimestre 2013. Elle devrait mettre en exergue, comme levier principal, un allongement de la durée de cotisation.

En effet, la réforme envisagée par le Gouvernement de François Hollande se dessine peu à peu au fil des allocutions et interviews données.

La tendance qui se dégage risque de ne pas plaire aux français, qui vont devoir travailler plus longtemps.

En effet, le Président de la République, lors de son allocution télévisée a déclaré que "comme la vie s'allonge, il va falloir avoir des durées de cotisation plus longues".

En pratique, un français devra avoir travaillé 42 voire 43 ans, pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein et partir à 62 ans. Rappelons que la réforme vivement critiquée mise en place par François Fillon, prévoit une durée des cotisations de 41 ans et demi jusqu'en 2015.

Les salariés qui n'auraient pas suffisamment cotisé pourront partir à la retraite à 62 ans, mais avec des pensions réduites par des malus correspondant à chaque année de cotisations manquante.

Le Premier Ministre, interviewé par le Journal du dimanche, indique "nous ne toucherons pas à l'âge légal". "Cette réforme traitera la pénibilité au travail, la complexité des régimes et résoudra les inégalités". Il a également indiqué qu'"au final, nous paierons les retraites, nous préserverons les plus petites retraites et nous pérenniserons les régimes de retraite pour les générations à venir".

Toutefois, eu égard à l'âge de plus en plus tardif d'entrée dans la vie active, peu de salariés pourront partir en retraite à 62 ans avec une pension à taux plein. En effet, si la durée de cotisations passe à 43 ans, pour prétendre à une retraite à taux plein, le salarié devra avoir commencé de travailler à 19 ans. Ce qui ne constitue pas la majorité des cas !

Le gouvernement de François Hollande suit donc les pas de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, qui avait mis en place une réforme vivement critiquée par ses opposants !

Les deux syndicats CGT et FO sont déjà prêts à batailler. Ils dénoncent d'ores et déjà qu'"augmenter la durée de cotisation revient à pénaliser une fois encore les femmes, les jeunes et les précaires. Des populations qui n'auront jamais leurs quarante-deux années de cotisation et seront pour beaucoup des retraités pauvres".

La question est actuellement à l'étude par la Commission pour l'avenir des retraites, mise en place par le Premier ministre le 27 février 2013 et présidée par Yannick Moreau.

Le rapport devrait être rendu en juin.

La réforme des retraites prévue pour la fin de l'année 2013 s'annonce donc explosive !

A suivre ...

"Info-plus" L'âge légal de départ à la retraite

Pour les salariés nés à compter du 1er juillet 1951, l'âge légal de départ à la retraite varie en fonction de la date de naissance du salarié concerné de la façon suivante :

Date (ou année) de naissance

Âge minimum de départ à la retraite

Date de départ possible, à partir du

Entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951

60 ans et 4 mois

1er novembre 2011

1952

60 ans et 9 mois

1er octobre 2012

1953

61 ans et 2 mois

1er mars 2014

1954

61 ans et 7 mois

1er août 2015

1955

62 ans

1er janvier 2017

Source : Le Parisien, 1er avril 2013

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Retraite : conditions & formalités ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • boggé83 - Visiteur Le 07-04-2013 à 11:32

    J'ai le sentiment que l'on nous prend pour des débiles mentaux, pour moi il s'agit là de la mise en place d'une l'escroquerie, sur le dos des salariés, par des individus dit de "gauche". ce que la droite n'a pas osée faire, la gauche le fait sans vergogne.
    Sans honte aucune, il nous est dit que l'âge légal de la retraite ne bougera pas, mais que la durée de cotisations sera allongée. Par quel tour de passe-passe peut-on prendre sa retrait à 62 ans, s'il faut cotiser 43 années (ce n'est qu'un début) et que l'on a commencer à travailler à 23 ou 24 ans ? 
  • ericissy - Membre Le 08-04-2013 à 21:04

    Pour ma part, j'ai commencé à travailler à 17 ans, j'en ai 57,
    je suis usé! pourtant je n'ai pas un travail dit pénible, avec 2 ans de chomage je ne partirais qu'à 60 ans et 6 mois (sauf si ca change encore).
    Je trouve déjà que c'est trop ! mes parents sont partis à 57 ans.
    Malheureusement il n'y a pas assez d'emploi pour tout le monde alors cela ne sert à rien de persister à garder les vieux comme moi, il faut nous remplacer par des jeunes.
    Pour faire simple, il y a 100 emplois et 120 personnes vous pouvez augmenter la durée comme voulez il y aura toujours 20 personnes sans emploi !
    Bon courage
  • Marieraslebol - Visiteur Le 16-05-2013 à 17:45

    Une fois de plus, nous l'avons dans le baba...Promesses, promesses, promesses...
    Je n'irai plus JAMAIS voter.
    Sur les photos de presse, ils n'ont pas l'air bien fatigués tous ces nantis du gouvernement...
    Et si on reparlait des retraites des ministres ???
    Qu'on m'offre leur vie, et je veux bien y aller jusqu'à 65. PROMIS.

    MLLD

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés