Une circulaire non officielle a fait le tour du net. Il s'agit d''une circulaire de Madame le garde des Sceaux. Tout le monde en parle.

L'opposition part en guerre. Il s'agirait de désengorger les prisons, de mettre en oeuvre les peines alternatives en évitant les courtes peines de prison, de privilégier les aménagements, d'individualiser les peines, etc, etc. Nous en parlerons plus longuement lorsque cette circulaire sera officiellement publiée. Mais, d'ores et déjà, il semble difficile de critiquer un rappel de l'obligation d'individualiser les sanctions. Difficile également de supporter plus longtemps la surpopulation carcérale ! Il ne faut cependant pas donner l'impression de laxisme au moment même où fusent de partout des situations intolérables que l'on a parfaitement tort de qualifier d'incivilités. Une politique pénale digne de ce nom mérite de la réflexion et elle doit échapper aux débats politiciens.
Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail