Le salarié qui quitte une entreprise peut bénéficier, sauf en cas de faute lourde, des heures acquises au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF). Ces heures peuvent être utilisées pendant le préavis.

Si le salarié n'a pas utilisé la totalité de ses heures, il pourra utiliser les heures restantes auprès de son nouvel employeur, s'il en fait la demande dans les deux ans suivant son embauche.

Source : Note d'information PE n°2010-80 du 17 mai 2010, BOPE n°2010-40.