Préavis de Démission : Comment calculer & réduire sa durée ?

DISPENSE DE PREAVIS ET VEHICULE DE FONCTION


Par Noelle ROUVIER DUFAU, Avocat - Modifié le 07-09-2012 - Blog : Blog Maitre Noelle ROUVIER DUFAU

DISPENSE DE PREAVIS
PUIS JE GARDER MON VEHICULE DE FONCTION ?

Si le salarié possède un véhicule de fonction à sa disposition pour exercer son activité professionnelle et qu'il conserve également l'usage à titre personnel, il y a un avantage en nature.
Cet avantage en nature est un élément de la paie du salarié.

Cet à ce titre que l'employeur ne peut exiger la restitution de la voiture du simple fait qu'il a dispensé le salarié de l'exécution du préavis.

En effet, même si le salarié ne fournit plus de prestation de travail, le contrat de travail se poursuit jusqu'à la fin du préavis. Le maintien de l'usage privé du véhicule doit donc se poursuivre.
Qu'en est-il dans le cas où le salarié s'est engagé par écrit dans son contrat de travail à restituer le véhicule de fonction en cas de dispense de préavis ?

En toute logique, il conviendrait de respecter cet engagement contractuel.
C'est bien ce qu'avait considéré la Cour d'Appel de VERSAILLES le 15 février 2011 en condamnant le salarié récalcitrant à rendre son véhicule de fonction à plus de 30 000 euros de dommages et intérêts à régler à son ancien employeur.
Mais la Cour de cassation n'a pas été de cet avis en décidant le 11 juillet 2012 :
« le salarié dispensé de l'exécution de son préavis ne peut être tenu, même en application d'un engagement pris dans le contrat de travail, de restituer l'avantage en nature constitué par la mise à sa disposition d'un véhicule de fonction pour un usage professionnel et personnel »
 

Le salarié ne peut pas renoncer par avance et par écrit à ses droits résultants de la rupture de son contrat de travail. Cette règle résulte de l'article L1231-4 du Code du travail qui dispose :

Article L. 1231-4 - Code du Travail

L'employeur et le salarié ne peuvent renoncer par avance au droit de se prévaloir des règles prévues par le présent titre (rupture du contrat à durée indéterminée).

La décision de la Cour de cassation devrait donc mettre un terme à une pratique illicite de certains employeurs visant à obtenir la restitution d'un avantage en nature durant la dispense de préavis.
Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail