ARTICLE AVOCAT Procédure Contentieuse du Divorce

Divorce et réseaux sociaux


Par Cécile RODRIGUEZ, Avocat - Modifié le 05-06-2014 - Blog : Blog Maitre Cécile RODRIGUEZ

Un arrêt intéressant rendu par la 1ère Chambre civile le 30 avril 2014 en matière de divorce pour faute.

Un arrêt intéressant rendu par la 1ère Chambre civile le 30 avril 2014 en matière de divorce pour faute.

L’attendu principal se passe en réalité de tout commentaire :

« Attendu que l’arrêt, par motifs propres et adoptés, relève que les « mails » équivoques échangés sur « netlog » par l’épouse avec un certain nombre de correspondants masculins, ainsi que les photographies intimes de cette dernière, établissent que celle-ci avait un comportement de recherches de relations masculines multiples et retient que ce comportement, sans rapport avec son état dépressif, constitue un manquement grave et renouvelé aux obligations du mariage ; qu’en prononçant le divorce aux torts de l’épouse, la cour d’appel, qui n’était pas tenue d’entrer dans le détail de l’argumentation des parties, a fait une exacte application de l’article 242 du code civil ; que le moyen n’est fondé en aucune de ses branches ».

Dès lors, la faute reprochée à l’épouse constitue une violation grave et renouvelée des devoirs et obligations du mariage rendant intolérable le maintien de la vie commune (article 242 du Code civil).

Par Me Rodriguez

Source : Cass. 1ère Civ. 30 avril 2014, n°13-16649

 

Source

À propos de l’auteur

Photo de                         Maître Cécile RODRIGUEZ
52 articles

Maître Cécile RODRIGUEZ

Avocat au barreau de Aix-en-Provence

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail