Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Mise en conformité » Affichage obligatoire » Rédiger le DUER : sécurité & prévention » Actualités

Article avocat Rédiger le DUER : sécurité & prévention

Attention : le défaut d’établissement du document unique des risques ouvre toujours droit à des dommages-intérêts pour les salariés

Par , Avocat - Modifié le 01-08-2014

Dans un arrêt en date du 8 juillet 2014 n° 13-15.470, la Cour de cassation a jugé au visa des articles L4121-3 et R4121-1 du Code du travail que « violait ces dispositions l’arrêt d’appel ayant débouté les salariés de leur demande en paiement de dommages-intérêts pour manquement de l’employeur à l’obligation d’établir le document unique, au motif que l’employeur n’était pas tenu à une telle obligation en l’absence d’indication et de précision, et a fortiori de preuve, sur les substances et préparations chimiques utilisées au sein de l’entreprise ».

En l’espèce, des salariés ont réclamé des dommages-intérêts au motif d’un défaut d’établissement d’un document unique, après avoir été licenciés pour motif économique.

La cour d’appel les avait déboutés, estimant que l’employeur n’avait aucune obligation d’élaborer ce document, aucune preuve ou précision n’étant apportée par les demandeurs quant à l’existence d’un risque professionnel déterminé.

La Cour de cassation a censuré l’arrêt: l’établissement du document unique est obligatoire dans toute entreprise, de sorte que son absence constitue nécessairement un manquement de l’employeur à ses obligations. La Haute juridiction ne s’est pas prononcée sur le montant de l’indemnisation à accorder et a renvoyé les parties devant une autre cour d’appel chargée de se prononcer sur ce point.

Pour mémoire, en application des articles L4121-3 et R4121-1 du Code du travail, toute entreprise doit élaborer et tenir à jour le document unique consignant les résultats de l’évaluation des risques professionnels à laquelle elle est légalement tenue.

En application de l’article R4741-1 du Code du travail, cette obligation est assortie de sanctions pénales (amende de 1 500 ), ainsi que des poursuites pour délit d’entrave liées à la violation de l’obligation de mise à disposition du document à l’égard des institutions représentatives du personnel.

Par Me Grégoire HERVET

contact@avocat-hervet.fr

www.avocat-hervet.fr

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître gregoire HERVET

Maître gregoire HERVET

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.