Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Pénal » Crime Délit » Droits de la Victime » Actualités

Article avocat Droits de la Victime

Les contrôles d'identité

Par , Avocat - Modifié le 03-03-2017


Les autorités compétentes

Que ce soit pour des raisons judiciaires à la suite d’une infraction, ou administratives pour éviter une atteinte à l’ordre public, sont compétents :

  • les officiers de police judiciaire,
  • les agents de police judiciaire,
  • et même les agents de police judiciaires adjoints,
  • les gendarmes,
  • mais aussi les douaniers lors des contrôles frontaliers.

Ainsi, vous n’avez aucune obligation de présenter une pièce d’identité aux contrôleurs (SNCF, RATP) ni à la police municipale, ni aux agents de sécurité. Par contre ceux-ci peuvent faire appel à la police pour procéder au contrôle.

 

Les lieux de contrôle

Les contrôles d’identité peuvent se faire aussi bien dans les lieux publics ouverts à tous, que dans les lieux privés comme les domiciles, dans le respect des conditions légales d'accès aux lieux (autorisation spéciale, règles relatives aux perquisitions, droit d'introduction, etc.), la régularité du contrôle d'identité en dépendant.

 

Le déroulement du contrôle

La preuve de l’identité se fait par tout moyen. Par conséquent, à défaut d’une carte d’identité, tout document officiel assorti d’une photographie pourra servir. Cela pourrait être un passeport, un permis, un visa, une carte de séjour, un permis de chasse, une carte professionnelle ou même un témoignage.

Toutefois, il sera fortement recommandé aux étrangers de toujours se munir de leur justificatif d’un séjour légal en France.

La mise à la disposition ne pourra cependant durer que le temps nécessaire pour que l’agent chargé du contrôle soit convaincu de votre identité. En cas de doute sur l'authenticité ou l'appartenance du document à la personne interpellée, l’autorité chargée du contrôle pourra procéder à une vérification de l’identité qui implique une rétention qu’il faut distinguer de la garde à vue.

 Ces contrôles peuvent donner lieu à des abus comme l’usage de la violence ou les contrôles répétitifs souvent faits au faciès. Fort heureusement, la Cour de cassation s’est enfin prononcée sur ces abus.

 

 « Une avancée judiciaire majeure »

Le 9 novembre 2016 est une date importante. En effet, pour la première fois, la Cour de cassation s’est prononcée sur le contrôle au faciès longuement dénoncé : « Un contrôle d’identité fondé sur les caractéristiques physiques associées à une origine réelle ou supposée, sans aucune justification objective préalable, est discriminatoire : il s’agit d’une faute lourde ».

La Cour de cassation a fixé les règles. La personne qui saisit le tribunal « doit apporter au juge des éléments qui laissent présumer l’existence d’une discrimination ». Ainsi, une attestation d’une personne présente sur les lieux pourrait faire valoir. Elle précise que c’est ensuite « à l’administration de démontrer, soit l’absence de discrimination, soit une différence de traitement justifié par des éléments objectifs ».

Ainsi, les officiers de police devront désormais changer leur méthode de contrôle.

Je reste à votre disposition pour toute question sur ce sujet.

 

Par Yannick LUCE
Avocate au Barreau de Paris

 

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Yannick LUCE

Maître Yannick LUCE

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit des étrangers : en France et à l'étranger
  • - Droit Pénal
  • - Droit de la Consommation
  • - Procédure Judiciaire
  • - Accès au droit et à la justice
  • - Création de société, Modèles de contrat et de lettres dématérialisés

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.