Entretien préalable au licenciement, comment se faire assister ?

Du délai pour préparer son entretien préalable


Par Carole VERCHEYRE-GRARD, Avocat - Modifié le 23-06-2015 - Blog : Blog Maitre Carole VERCHEYRE-GRARD

Cela consiste notamment à contacter des personnes susceptibles de l’accompagner lors de l’entretien préalable. ( salarié protégé, membre du personnel ou conseiller du salarié selon l’effectif de l’entreprise).

C’est la raison pour laquelle l’article du  L. 1232-2 du code du travail prévoit un  délai de 5 jours ouvrables après la présentation de la lettre recommandée ou la remise en main propre de la lettre de convocation entre la convocation de l’entretien préalable et la tenue dudit entretien.

Ce délai peut aussi lui permettre de consulter un avocat qui va utilement le conseiller sur l’attitude à tenir pendant ledit entretien et l’éclairer sur les suites possibles.

La Cour de Cassation rappelle régulièrement que le jour de la remise de la lettre ne compte pas dans le délai, ni le dimanche qui n’est pas un jour ouvrable . 



Par Carole VERCHEYRE-GRARD
Avocat au Barreau de Paris

Source : 
Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 3 juin 2015, 14-12.245, Publié au bulletin
Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail