Asile en France

Entrée en vigueur de la loi sur le droit d’asile


Par Fayçal Megherbi, Avocat - Modifié le 28-09-2015 - Blog : Blog Maitre Fayçal Megherbi

Cette loi réforme en profondeur le droit d’asile, avec notamment la réduction des délais d'examen des demandes. Cette loi a instauré un protocole d’examen des demandes d'asile plus rapide, dans un délai moyen de neuf mois, contre deux ans jusqu'à présent. Par ailleurs, la loi propose de renforcer les garanties des demandeurs d'asile à tous les stades de la procédure en prévoyant : Un enregistrement plus rapide de leur demande ; La présence d'un conseil lors de l'entretien avec un officier de protection ; Une meilleure prise en compte des vulnérabilités.

 

Le décret n°2015-1166 du 21 septembre 2015, pris pour l’application de la Loi n° 2015-925 du 29 juillet 2015 relative à la réforme du droit d’asile, s’adresse aux demandeurs d’asile ; réfugiés ; services administratifs et juridictions en charge de l’asile.

Le décret précise les modalités d’examen des demandes d’asile présentées à la frontière, celles de l’examen des demandes d’asile présentées en rétention par un étranger en instance d’éloignement, la composition et les missions du conseil d’administration de l’Office française de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), les modalités d’examen par l’OFPRA des demandes d’asile présentées sur le territoire national, les règles en matière d’accès à la procédure d’asile et de droit au maintien sur le territoire, les conditions d’accueil et d’hébergement des demandeurs d’asile, les droits en matière de réunification familiale ou de documents de voyage afférents à la protection accordée. Il définit les modalités d’examen par l’OFPRA des demandes de reconnaissance du statut d’apatride.

 

Par ailleurs, le décret n°2015-1177 du 24 septembre 2015 relatif à la compétence du préfet pour statuer sur l’enregistrement de la demande d’asile et pour procéder à la détermination de l’État responsable de l’examen de cette demande. Ce texte détermine les règles de compétence concernant l’enregistrement des demandes d’asile et la mise en ½uvre des procédures de détermination de l’Etat responsable de l’examen des demandes d’asile.

Ces deux décrets modifient le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, ainsi que le Code de l’action sociale et des familles, le Code du travail et le Code de la sécurité sociale.

 

Par Fayçal Megherbi

Avocat au Barreau de Paris

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail