PV

Faut-il généralement reconnaître ou bien contester l’infraction ?


Par Jean-François CHANGEUR, Avocat - Modifié le 18-04-2017 - Blog : Blog Maitre Jean-François CHANGEUR

Il est toujours recommandé de ne pas acquiescer automatiquement aux questions des forces de l’ordre qui vous demandent si vous reconnaissez ou non l’infraction qui vous est reprochée.

Dans le doute, et en attendant le cas échéant de consulter votre avocat, vous pourrez toujours dire que vous êtes « étonné(«e») » par ce qui vous est reproché.

Cela donnera plus de latitude à votre conseil si vous souhaitez en disposer d’un

A défaut dès lors d’indiquer fermement que vous contestez l’infraction, retenez qu’il sera toujours judicieux de faire part a minima de votre étonnement.

Les écrits restent et vos déclarations faites auprès des services de police ou gendarmerie vous serviront ou vous desserviront au moment de l’évocation de votre dossier.

 

Par Jean-François Changeur

Avocat au Barreau d'Angoulême

 

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail