Accueil » Droit du Travail Salarié » Formation Professionnelle » Formation : Principes et Règles » Actualités

Brève Formation : Principes et Règles

Un rapport sur la refonte de la formation des chômeurs

Par - Modifié le 11-04-2012

Jeudi dernier, le sénateur UMP Gérard Larcher a remis à Nicolas Sarkozy un rapport sur la refonte de la formation professionnelle. Ainsi, ce dernier dispose de premières pistes de travail afin de renforcer la formation des demandeurs d’emploi.

Le rapport propose un contrat formation emploi qui liera les chômeurs dans l’impasse et Pôle emploi pour la mise en œuvre d’une formation correspondant à des emplois disponibles ou à des potentialités d’emplois. Par la suite, le chômeur serait tenu d‘accepter les offres de postes correspondantes dans son bassin d’emploi ou un bassin voisin.

Si jamais il refuserait ces offres d’emploi, il serait radié de Pôle emploi. Pour Nicolas Sarkozy cette radiation interviendrait dès le premier refus alors que Gérard Larcher propose de ne radier qu’au troisième refus. Il convient toutefois de rajouter que si le chômeur ne trouve pas d’emploi faute d’offres, ses droits à indemnisation devront être rallongés de tout ou partie de la durée de formation.

De plus, Gérard Larcher propose de développer « une démarche de territorialisation commune entre l’Etat, les régions, les départements et les partenaires sociaux ». Ainsi, cela permettraient de doubler en deux ans, le nombre de chômeurs bénéficiant de formations, dont la proportion est aujourd’hui estimée à 10 %.

En outre, cette même quête de rationalité doit s’appliquer aux 160 000 jeunes qui quittent chaque année l’école sans diplôme. Ainsi, le rapport souhaite coordonner les dispositifs existant en un pacte de réussite professionnelle axée sur des formations qualifiantes et certifiantes.

Concernant les entreprises, le rapport propose de supprimer la contribution relative au plan de formation sauf dans les TPE.

Et enfin, s’agissant des salariés, le rapport déplore l’inefficacité des dispositifs de droit à la formation et propose de lancer des négociations interprofessionnelles sur la création d’un compte individuel de formation. Ces derniers pourront ainsi l’activer pour le financement d’une formation ou encore d’un bilan de compétences. De plus, il pourra être financé par des heures de DIF non utilisées, de jours RTT ou de l’épargne salariale.

Que pensez-vous de ce changement concernant la formation professionnelle ?

Par Juritravail

Source : Rapport de M. Gérard Larcher « La formation professionnelle : clé pour l’emploi et la compétitivité », remis le 10 avril 2012 à la Présidence de la République

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Formation : Principes et Règles ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés