Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits & Relations de Travail : prud'hommes, représentant syndical, défense » Harcèlement moral au travail : que faire pour agir efficacement ? » Actualités

Vidéo Harcèlement moral au travail : que faire pour agir efficacement ?

Harcèlement moral au travail : que faire ?

Par , Responsable Editorial web - Modifié le 07-07-2015

Abonnez-vous 1€ pendant 15j


Victime de harcèlement au travail, vous vous demandez si un acte isolé peut être considéré comme du harcèlement moral et que faire en pareil cas ? Vous vous interrogez sur la manière dont vous pouvez prouver le harcèlement sexuel dont vous êtes victime ?

Éprouvant du mal-être au travail suis-je victime de harcèlement ?

La mauvaise ambiance au travail, le stress, la course aux résultats participent au mal être au travail. Celui-ci peut être accentué par des pressions excessives et engendrer un harcèlement moral. Vous êtes victime de harcèlement moral si vous subissez une forte dégradation de vos conditions de travail, que votre état de santé se dégrade et que votre avenir professionnel se trouve compromis.

Pouvez-vous me donner des exemples ?

Les juges considèrent qu'il y a harcèlement moral lorsque le salarié subit des humiliations, des critiques répétées et injustifiées, ou encore une mesure d'isolement physique. C'est aussi le cas, lorsque vos conditions de travail se dégradent brusquement, telle qu'une surcharge de travail. Attention, les juges apprécient au cas par cas, si les faits relatés constituent bien un harcèlement moral : il n'y a pas de règle générale en la matière. Victime de harcèlement moral, pensez à vous ménager différentes preuves, comme des courriels professionnels, compte rendu salé de réunion, témoignages de vos collègues.

A quoi faut-il faire attention avant de dénoncer un harcèlement ?

Ne pas commettez pas d'abus de dénonciation, car le fait de dénoncer des faits inexistants de harcèlement moral peut justifier votre licenciement pour faute grave. Vos retards répétés, votre manque de rigueur et de professionnalisme, votre laxisme justifieront aux yeux des juges les critiques faites par votre manager. Même si elles blessent votre égo, elles ne constituent pas pour autant un harcèlement moral.

Par qui puis-je me faire aider ?

Si vous êtes victime de harcèlement, vous devez sortir du silence car plusieurs recours s'offrent à vous. Tout d'abord, il faut dénoncer votre situation à votre employeur. Celui-ci va alors procéder à une enquête et faire cesser le harcèlement moral s'il est avéré. Ensuite, si la situation ne s'améliore pas, adressez-vous au médecin du travail et l'inspecteur du travail.

Enfin, votre dernier recours peut être la prise d'acte de la rupture de votre contrat aux torts de l'employeur. Elle vous permet de quitter immédiatement votre travail et de saisir le Conseil des prud'hommes. A ce stade, mieux vaut vous faire aider par un avocat.

Ce qu'il faut retenir :

En cas de harcèlement moral, dénoncez le harceleur auprès de l'employeur. Ménagez-vous des preuves et utilisez la prise d'acte en dernier recours.

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Harcèlement moral au travail : que faire pour agir efficacement ? ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Les vidéos associées

Publicité

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés