Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits & Relations de Travail » Harcèlement moral au travail : que faire pour agir efficacement ? » Actualités

Article avocat Harcèlement moral au travail : que faire pour agir efficacement ?

Le harcèlement moral : comment réagir ?

Par , Avocat - Modifié le 14-04-2016

Un salarié se plaint d’agissements portant atteinte à sa dignité, d’une dégradation de ses conditions de travail et de son état de santé.

Réagir: un impératif

Si l'employeur reste passif, il engage sa responsabilité pour manquement à son obligation de sécurité, même sans faute, et court des risques importants :

-          indemnisation du préjudice subi par le salarié, rarement inférieure à 5 000 euros et qui peut aller bien au-delà

-          résiliation judiciaire du contrat de travail, avec des conséquences pécuniaires lourdes : indemnité de licenciement, indemnité de préavis, indemnisation du préjudice lié à la perte d'emploi (6 mois de salaire minimum pour le salarié ayant 2 ans d’ancienneté dans une entreprise de plus de 10 salariés)

-          peine pouvant aller jusqu’à 1 an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende (article 222-33-2 du Code pénal)

Agir immédiatement

L'employeur doit immédiatement organiser une enquête, en collaboration avec les représentants du personnel, afin de vérifier si les faits dénoncés par le salarié sont avérés.

Agir efficacement 

-          Enquête interne : l’employeur doit interroger l'entourage professionnel du salarié, les représentants du personnel et le salarié harcelé et il doit conserver la preuve de la réalisation de l'enquête ; les réponses doivent donc être consignées par écrit.

Inconvénient de l'enquête interne : la situation de subordination peut dissuader les salariés de dévoiler à l’employeur ce qu'ils savent.

-          Enquête externe : l'employeur peut déléguer l'organisation de l’enquête à un organisme extérieur.

Enquête interne ou externe, c'est l'employeur qui exploitera les informations collectées et qui devra prendre position en répondant par écrit au salarié qui se plaint de harcèlement.

 

Par Maître Johan ROUSSEAU DUMARCET

Avocat au Barreau de Tours

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Johan Rousseau Dumarcet

Maître Johan Rousseau Dumarcet

Avocat au Barreau de TOURS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Procédure Judiciaire

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.