Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie & Santé au Travail » Médecine du travail et santé au travail » Actualités

Actualité Médecine du travail et santé au travail

Stress au travail : accord conclu afin de lutter contre un nouveau risque professionnel

Par - Modifié le 03-02-2009

Le stress au travail tend à se développer de plus en plus et apparaît comme un nouveau risque professionnel, nuisible en matière d’efficacité au travail et coûteux financièrement pour l’entreprise.

En vue de prévenir et de lutter contre le stress au travail, les partenaires sociaux ont conclu le 2 juillet 2008 un accord national interprofessionnel sur le sujet, transposant ainsi un accord européen du 8 octobre 2004.

Description du stress

L’accord ne donne pas une définition du stress mais une description de celui-ci. Ainsi, «un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face».

L’accord précise que «le stress n’est pas une maladie mais une exposition prolongée au stress peut réduire l’efficacité au travail et peut causer des problèmes de santé».

Evaluation du stress : mise en place d’indicateurs

Afin de combattre le stress au travail, il est nécessaire d’identifier les situations de stress et les facteurs à l’origine de ces situations.

Pour ce faire, l’accord définit une liste non exhaustive d’indicateurs permettant de relever la présence de stress chez les salariés :
- un niveau élevé d’absentéisme ;
- une rotation du personnel faisant suite à des démissions, des plaintes ;
- un nombre important d’accidents du travail ;
- des visites fréquentes auprès du médecin du travail.

Quant aux facteurs de stress, l’accord met notamment en exergue :
- en matière d’organisation du travail : un dépassement excessif des horaires de travail, une charge de travail trop lourde, des objectifs mal définis ou disproportionnés…
- en matière de conditions de travail : un environnement agressif, l’exposition au bruit, une promiscuité trop importante…
- en matière de communication : l’incertitude quant à ce qui est attendu du travail, une mauvaise communication sur les orientations et les objectifs de l’entreprise…

Responsabilité des employeurs et des salariés

Selon l’article L. 4121-1 du Code du travail, « l'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ».
L’accord prévoit que cette obligation couvre également les problèmes de stress au travail dans la mesure où ils présentent un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs.

Quant aux salariés, l’accord dispose que tous les travailleurs ont l’obligation générale de se conformer aux mesures de protection déterminées par l’employeur.

Mesures proposées afin de combattre le stress

L’accord cite plusieurs exemples de mesures pouvant être prises afin de prévenir et réduire le stress au travail. Parmi elles figurent :
- l’amélioration de l’organisation, des conditions et de l’environnement de travail ;
- la possibilité pour les salariés d’échanger sur leur travail ;
- l’amélioration de la gestion et de la communication de l’entreprise afin de permettre aux salariés de mieux appréhender les objectifs de l’entreprise et le rôle de chaque salarié ;
- la formation de l’ensemble des salariés, et principalement du personnel d’encadrement et de direction, en matière de reconnaissance et de prévention du stress.

Notre dossier

Article précédent Amiante :

Article suivant Santé et sécurité :


Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Médecine du travail et santé au travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés