Accueil » Droit Routier, permis de conduire et automobile » Infractions et Permis de Conduire » Actualités

Article avocat Infractions et Permis de Conduire

Les procès-verbaux d’infractions au stationnement n’ont pas à être apposés sur le pare-brise

Par , Avocat - Modifié le 21-05-2013
Le 23 janvier 2013, la Chambre Criminelle de la Cour de cassation a jugé qu’aucune disposition n’impose la notification sur le champ du procès-verbal de constatation d’une contravention. Elle a ajouté que l’avis de contravention peut être transmis ultérieurement au contrevenant.

Le propriétaire d’un véhicule a contesté l’infraction au motif que le procès-verbal de constatation de l’infraction de stationnement gênant ou interdit n’avait pas été laissé sur le véhicule, arguant d’une violation du droit à un procès équitable prévu par la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

L’article R 49-1 du Code de procédure pénale exige qu’en principe une infraction au Code de la route pouvant faire l’objet d’une amende forfaitaire, doit être constatée par un procès-verbal dont l’un des éléments est laissé sur le véhicule sauf en cas « d’impossibilité » auquel cas cet élément peut ensuite être envoyé au contrevenant ou au titulaire du certificat d’immatriculation.

Pour la Cour de cassation, aucun texte n’exige que le procès-verbal de constatation d’une contravention soit immédiatement notifié au contrevenant. La Cour procède à une interprétation stricte de la loi pénale : la remise du procès-verbal n’est pas prévue, sauf un éventuel avis de contravention qui peut être envoyé par la suite en cas « d’impossibilité » (cette impossibilité laissant une large place à l’appréciation des forces de l’ordre).

Autant dire qu’il est impossible de contester une contravention au Code de la route au motif que le procès-verbal n’a pas été remis immédiatement au contrevenant, ni laissé sur le pare-brise du véhicule.

Par ailleurs, la Cour de cassation, dans ce même arrêt, a statué sur la légalité du système de carte prépayée pour acquitter des droits de stationnement dans une ville : le Maire, dans une agglomération, peut réglementer le stationnement en limitant une aire de stationnement aux personnes ayant préalablement acheté une carte prépayée.

Pour la Cour il appartient en effet à l’usager qui désire utiliser cette aire de stationnement réglementée, de se conformer aux modalités établies par l’autorité publique. Cela signifie que l’automobiliste doit vérifier les conditions de stationnement à l’endroit où il veut stationner.

Par Maître Franck PETIT
Avocat (Barreau de DIJON http://www.didieretpetit.com)

Vos Réactions

  • B3r3n - Visiteur Le 06-04-2014 à 20:14

    Bonjour,

    C'est curieux car cela contredirait un autre article d'un de vos confrères exprime un avis contraire, à moins que la nature de la contrevention ne joue ?

    Etc, lors d'un constat d'excés de vitesse par un agent équipé d'un radar à main, où ses collègues arrêtent le contrevenant, établissent un procés-verbal en bonne et due forme, puis le laissent partir sans lui remettre un quelconque document.
    Le procés-verbal est-il établi conformément à la loi, ou y a t'il matière à constester ?

    Cdlt

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Pour aller plus loin


Publicité

Maître Franck PETIT

Maître Franck PETIT

Avocat au Barreau de DIJON

  • Droit Pénal
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Routier, permis de conduire et automobile

Me contacter

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés