Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Recourir à l'intérim » Actualités

Article avocat Recourir à l'intérim

Attention, le lancement d'un nouveau produit ne justifie pas le recours à l'intérim

Par , Avocat - Modifié le 21-11-2014

Dans un arrêt en date du 29 octobre 2014, n° 12-27936, la Cour de cassation rappelle que son interprétation de la notion "d'accroissement temporaire de l'activité", qui permet le recours aux contrats précaires, est restrictive.

Elle veille notamment à ce que le pic d'activité ne relève pas de l'activité normale et permanente de l'entreprise, comme le lancement de nouveaux verres par un fabricant optique.

En l’espèce, un fabricant de verres optiques avait fait travailler un agent de fabrication dans le cadre de 28 missions d'intérim par l'intermédiaire de plusieurs entreprises de travail temporaire entre le 17 mai 2004 et le 30 juillet 2010.

Ce dernier a saisi la justice pour obtenir la requalification de ces différents CDD en CDI et le versement de diverses indemnités.

L'entreprise estimait que le lancement d'un nouveau produit, même relevant de l'activité normale et permanente de l'entreprise, pouvait entraîner un accroissement temporaire d'activité justifiant le recours au contrat d'intérim pendant une certaine période.

Pour la cour d'appel comme pour la Cour de cassation, au contraire, le lancement de ce nouveau type de produit constituait l'activité normale d'une entreprise de fabrication de verres d'optique :

"le lancement de ce nouveau type de produit s'intégrait dans l'activité normale d'une entreprise de fabrication de verres optiques, faisant ainsi ressortir que l'employeur n'établissait pas que le lancement en question s'accompagnait de circonstances caractérisant un accroissement temporaire de l'activité de l'entreprise".

Le salarié avait donc occupé un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise.

Par Me Grégoire HERVET

www.avocat-hervet.fr

01.55.73.41.55

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître gregoire HERVET

Maître gregoire HERVET

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.