Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Recourir à l'intérim » Actualités

Brève Recourir à l'intérim

Les secteurs saisonniers frappés par la pénurie de main d'oeuvre

Par - Modifié le 09-07-2013

Alors que la période de vacances estivales est lancée et malgré un taux de chômage qui atteint des records, l'emploi saisonnier connaît un manque de candidats.

Le secteur de l'hôtellerie-restauration est le premier frappé par ce phénomène.

Cela est notamment dû au manque de qualification des candidats, associé à la mauvaise image de ce type de postes.

La Confédération des professionnels indépendants de l'hôtellerie (CPIH) de la région Loire-Atlantique a jeté une bouteille à la mer : "il y a plus de 3 millions de chômeurs et nous, nous manquons de main-d'oeuvre".

En effet, à l'orée des départs en congés, il restait encore 10.000 postes à pourvoir dans les Pays-de-la-Loire, dont les 2/3 sont des emplois saisonniers.

François Effling, délégué en charge de la CPIH 44 constate que "la situation est certes récurrente chaque été, mais elle s'est nettement aggravée cette année, avec des besoins en recrutement en augmentation de 20%".

Le même scénario se joue dans le Sud-Est, en région PACA.

Jean-Charles Blanc, Directeur territorial de Pôle emploi Var, explique que "les recruteurs déplorent un manque de qualification des candidats, notamment linguistique ou pour les métiers plus techniques comme la cuisine (...). D'autant plus que pour séduire les touristes étrangers, les stations balnéaires montent en gamme et proposent des prestations plus sophistiquées".

Aucun métier du secteur n'est épargné, tant les serveurs que les cuisiniers.

Selon Claude Daumas, Président de la Fédération autonome générale de l'industrie hôtelière touristique, "notre activité souffre aussi de la mauvaise image qui lui colle à la peau et ce, malgré les améliorations notoires des conditions de travail". A cette occasion, il rappelle que le salaire de base est de 10% supérieur au Smic, la mutuelle est intégrée, les horaires légaux sont fixés à 35 heures, ou tolérés à 39 heures, avec les repas fournis.

Assommés, les professionnels souhaitent une intervention des pouvoirs publics afin d'attirer le jeune public à choisir de telles filières.

Le secteur agricole n'est pas davantage épargné. L'emploi existe, mais ne suscite que peu d'intérêt car trop éreintant ou mal rémunéré.

"Info-plus" Le travail saisonnier

Le travail saisonnier peut se définir comme l'exécution de tâches généralement appelées à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes, en fonction du rythme des saisons (récolte, cueillette,…) ou des modes de vie collectifs (tourisme, agroalimentaire,…) et qui sont effectués pour le compte d'une entreprise dont l'activité obéit aux mêmes variations (Circ. DRT n°90/18 du 30 octobre 1990).

L'employeur concerné peut recourir à des salariés recrutés sur contrat à durée déterminée afin de pourvoir des emplois à caractère saisonnier (article L1242-2 du Code du travail)

Source : Le Figaro et La nouvelle République, le 9 juillet 2013

Notre dossier

Vous avez des questions sur le sujet Recourir à l'intérim ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité