BRÈVE Télétravail

L’ère du salarié nomade : 70% des cadres travaillent en dehors de l’entreprise


Par Rédaction Juritravail - Modifié le 27-05-2014

L’ère du salarié nomade : 70% des cadres travaillent en dehors de l’entreprise

Au fil du temps, l'ère des salariés nomades fait sa place, leur permettant ainsi de transformer les pertes de temps en productivité, en travaillant par exemple dans le train ou depuis leur domicile.

Même si, de ce côté-là, la France est en retard par rapport à d'autres pays du monde, de plus en plus de salariés sont concernés par le nomadisme (entre 10 et 15% sont placés en télétravail), et surtout les cadres, qui sont 70% à affirmer travailler en dehors de leur entreprise.

Le nomadisme en entreprise prend deux formes :

  • le nomadisme intra-entreprise : le salarié accomplit son travail dans l'entreprise mais pas à son poste habituel de travail. Le salarié peut par exemple travailler depuis la salle de réunion ou des bureaux partagés, à partir d'un système de visioconférence, en dehors de ses heures habituelles de travail (on parle alors de nomadisme temporel) … ;
  • le nomadisme extra-entreprise : il vise tous les travailleurs mobiles, et qui sont amenés, dans le cadre de leurs fonctions, à se déplacer très fréquemment en dehors de l'entreprise mais pas que. Il concerne aussi les télétravailleurs qui sont bien souvent amenés à travailler même en dehors de leurs plages horaires habituelles (soir, week-end…).

Bien que ce nouveau mode de travail permette au salarié d'éviter les pertes de temps grâce au travail en mobilité et à la dématérialisation des espaces de travail, le nomadisme comporte bien des inconvénients :

  • faire (beaucoup) trop d'heures avec un risque d'épuisement professionnel (burn-out) ;
  • éprouver des difficultés à concilier sa vie privée et sa vie professionnelle : 43% des cadres estiment que la frontière entre ces 2 espaces de temps est peu ou pas du tout marquée ;
  • perdre du lien social : selon un sondage d'Opinionway, l'un des principaux aspects positifs de la vie au travail sont les relations qui sont nouées avec les collègues de travail. L'espace de travail reste un lieu central de création du lien social, dont ne peuvent profiter les salariés nomades.

"Info-plus" Le passage en télétravail

Que le passage en télétravail se fasse à l'initiative de l'employeur ou sur demande du salarié, il doit résulter d'un accord des deux parties, puisqu'il résulte de leur volonté (article L1222-9 du Code du travail).

En effet, même lorsque le passage au travail à domicile se fait à l'initiative de l'employeur (par exemple pour des raisons de coûts), le salarié, qui travaille habituellement dans les locaux de l'entreprise n'est pas obligé d'accepter cette proposition, puisqu'il s'agit d'une modification de son contrat de travail (Cass.Soc. 11 juillet 2012, n°10-28847).

Le télétravail peut aussi être mis en œuvre en situation de crise.

Sources :  Infographie "Le nomadisme en entreprise", blog Ciel mon bureau, 16 mai 2014 et Opinionway pour Foncière des Régions,  "La fête des voisins… de bureau", 23 mai 2014

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail