Au 1er Janvier 2016 elle sera obligatoire.

La loi sur la sécurisation de l’emploi généralise la complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé.

Cette mesure va particulièrement toucher les PME et les TPE qui ne sont que 33% à avoir des complémentaires santés (contre 93% des entreprises de plus de 250 salariés).

Au 1er janvier 2016, toutes les entreprises devront proposer une complémentaire santé collective.

En matière de garanties, un décret fixera les nouvelles couvertures poste par poste.

Dès à présent, rappelons ce que l’ANI prévoit :

  • Un financement minimal par l’employeur de 50%
  • Des garanties minimales :
    • 125 % BRSS* des prothèses dentaires
    • 100 % BRSS* des soins de ville et d’hospitalisation
    • Forfait de 100 euros par an pour l’optique
    • Forfait journalier pour l’hospitalisation
    • La généralisation et l’amélioration de la portabilité des couvertures santé et prévoyance, avec un allongement de la durée de neuf à douze mois et un financement par mutualisation.

L’accord donne priorité aux négociations de branche pour la mise en place.

Sans accord intervenu au plus tard le 1er janvier 2016, l’employeur devra mettre en place le régime collectif par décision unilatérale.

*BRSS : Base de remboursement de la sécurité sociale

Par Me Aubert

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail