Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué du Personnel (DP) » La délégation unique du personnel » Actualités

Article avocat La délégation unique du personnel

Mise en place d’une DUP : la confusion des prérogatives peut coûter cher !

Par , Avocat - Modifié le 10-02-2015

L’article L2326-1 du code du travail permet de mettre en place dans les entreprises de moins de deux cents salariés la délégation unique du personnel (DUP).

La DUP est composée des délégués du personnel qui constituent la délégation du personnel au comité d’entreprise.

La DUP a donc deux sortes de pouvoirs, ceux issus des  délégués du personnels, et ceux issus du comité d’entreprise. L’employeur ne doit pas confondre les deux.

En l’espèce, un salarié a été déclaré inapte  après un accident d’origine professionnelle à son poste par le médecin du travail, puis a été licencié.

Il est important de rappeler qu’en cas d’inaptitude d’origine professionnelle, l’employeur doit avant tout licenciement demander l’avis des délégués du personnel selon les dispositions de l’article L1226-10 du code du travail.

Or, en l’espèce la question soumise à la Cour de Cassation était de savoir si l’avis de la délégation du personnel obtenu à l’occasion d’une réunion de cet organe ès qualité de comité d'entreprise répondait aux exigences de l’article L1226-10 du code du travail.

La réponse de la Chambre sociale de la Cour de Cassation est sans ambages : « Mais attendu que lorsqu'une délégation unique des représentants du personnel est constituée dans l'entreprise, les délégués du personnel et le comité d'entreprise conservent l'ensemble de leurs attributions ;
Et attendu que la cour d'appel, qui a constaté l'absence de consultation des membres de la délégation unique du personnel en tant que délégués du personnel, a, tirant les conséquences légales de ses constatations, légalement justifié sa décision
 »

Autrement dit, la Chambre Sociale de la Cour de Cassation a une interprétation stricte de l’article L1226-10 du code du travail, la délégation unique du personnel porte certes deux casquettes qu’il ne faut pas confondre et le fait de consulter la délégation unique du personnel réunie es qualité de CE et non de DP, équivaut à une absence totale de consultation.

La conséquence pour l’employeur est importante, car l’absence de consultation des délégués du personnel lors de cette procédure particulière de licenciement a pour conséquence de le condamner à verser des dommages intérêts équivalant au minimum à 12 mois de salaire !

Par Me Lapios

Source : Cass. Soc., 10 décembre 2014 n° 13-12529

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Caroline LAPIOS

Maître Caroline LAPIOS

Avocat au Barreau de ANGOULEME

  • Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit de la Protection Sociale
  • - Loi travail 2017

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés