En cette première semaine de novembre, le gouvernement va devoir très bientôt présenter son nouveau plan anti déficit, de 6 à 8 milliards d’euros, pour compenser la baisse de la croissance.

Parmi de nombreuses propositions, la majorité a annoncé l’éventuelle création d’une deuxième journée de solidarité, qui pourrait augmenter la durée du temps de travail ainsi que les cotisations des entreprises. Selon un député, « cela réduirait le coût du travail tout en relevant les recettes ».

Source : Quotidien les Echos, 2 novembre 2011.