La loi du 5 Mars 2014 est entrée en vigueur le 7 Mars dernier, lendemain de sa publication au journal officiel, présentée comme une loi de progrès et de simplification.

Elle prévoit l'obligation, dans de nombreuses hypothèses, de tenir un entretien biennal avec les salariés, outre un état récapitulatif de parcours tous les 6 ans, qui s'ajoutent à l'entretien annuel d'évaluation, à l'entretien sur la charge de travail etc...

Cette tendance est-elle à rapprocher des obligations de négociation annuelle collective obligatoire, dont les thèmes s'allongent chaque année et font penser à un inventaire proche de ceux de Marcel Prévert ?

Plusieurs organisations professionnelles de Directeur des Ressources Humaines font entendre leur voix pour critiquer un système devenu bureaucratique et chronophage, ne laissant plus de temps pour une gestion humaine et sur-mesure des salariés...

Par Me Gaupillat

 

Source