Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué Syndical (DS) » La mise en place des DS » La représentativité et le dialogue social » Actualités

Brève La représentativité et le dialogue social

Projet de loi sur l’emploi devant l’Assemblée : les syndicats restent vigilants

Par - Modifié le 02-04-2013

L'examen du projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi, tel qu'il retranscrit l'ANI du 11 janvier 2013, commence mardi 2 avril devant l'Assemblée nationale.

Les partenaires sociaux qui ont conclu l'accord  (CFDT, CFTC et CFE-CGC pour les syndicats de salariés et CGPME, MEDEF et UPA pour les syndicats patronaux) restent vigilants : ils ne veulent pas que l'équilibre du texte, qu'ils ont négocié et signé, soit modifié ou dénaturé par les députés. Le Président de la République leur a assuré une transcription "fidèle" de l'ANI dans la loi. Il a même ajouté, jeudi 28 mars à la télévision, que "toute correction devra être approuvée par les signataires".

Cet accord est l'une des mesures phares de François Hollande, qui l'aiderait selon lui à inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année 2013. Le Ministre du travail, Michel Sapin, estime même que "c'est un accélérateur à la création d'emplois".

Mais la volonté de transcription fidèle du Président de la République se confronte à celle de certains députés, qui ont d'ores et déjà déposé des amendements : "la démocratie parlementaire ne doit pas s'effacer au profit de la démocratie sociale", allègue Jérôme Guedj, député PS de l'Essonne.

"La loi ne peut pas être un copier-coller de l'accord avec le tampon Assemblée Nationale" rajoute Jean-Marc Germain, député PS des Hauts-de-Seine.

Notons que de nombreux amendements ont été déposés, dont près de 4.000 par les députés communistes.

A titre d'exemple, des amendements, relatifs à l'article du projet de loi portant sur la négociation sur les conditions de la mobilité, prévoient que cette négociation se déroule dans le cadre des mesures collectives d'organisation courantes sans projet de réduction d'effectifs, ou encore que soient prises en compte la vie personnelle et familiale.

"Info-plus" La négociation triennale sur la mobilité interne

L'ANI du 11 janvier 2013 prévoit une négociation triennale sur la mobilité interne.

Cette dernière s'entend de la mise en œuvre des mesures collectives d'organisation courantes dans l'entreprise se traduisant notamment par des changements de poste ou de lieu de travail au sein de la même entreprise.

L'organisation de cette mobilité interne fait l'objet, dans les entreprises dotées de délégués syndicaux, d'une négociation triennale et doit porter sur les conditions de mobilités professionnelles ou géographiques internes à l'entreprise.

Source : Le Parisien, 2 avril 2013

Notre dossier

Vous avez des questions sur le sujet La représentativité et le dialogue social ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité