Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué Syndical (DS) » La mise en place des DS » La représentativité et le dialogue social » Actualités

Brève La représentativité et le dialogue social

Vers l'uniformisation des pratiques syndicales françaises et allemandes

Par - Modifié le 08-04-2013

Lors du Forum de Strasbourg, qui s'est déroulé les 5 et 6 avril 2013, des représentants syndicaux de France et d'Allemagne se sont exprimés sur le dialogue social et les pratiques syndicales des deux pays.

Eugen Roth, président de la DGB (confédération allemande des syndicats) dans la Sarre et Edouard Martin, syndicaliste de la CFDT, ont déclaré qu'il fallait faire dialoguer les pratiques syndicales françaises et allemandes pour s'enrichir mutuellement.

Eugen Roth reconnaît que "le modèle de concertation et de négociations est assez lourd en Allemagne". Selon lui, cette lourdeur a notamment permis à la réforme Hartz IV - qui a instauré une baisse des allocations chômage et une généralisation  du travail à bas salaires - de voir le jour en 2004. "Si nous avions été plus réactifs, comme en France, ça ne serait jamais arrivé" a-t-il rajouté, avant d'affirmer que "parfois, les syndicalistes allemands se disent "les négociations durent trop longtemps, et si on essayait un modèle à la française ?"". Selon les allemands, le modèle français repose sur une "culture de la grève" et des manifestations.

Cette vision idéalisée du dialogue social "à la française" est à nuancer selon Edouard Martin : "la grève est synonyme d'échec. Il y a en France en ce moment trois-quatre gros conflits médiatisés, comme Florange, Renault, Peugeot…". Selon lui, les grèves laissent de plus en plus place au règlement des conflits par la négociation.

Peu à peu le modèle de négociation issu des pratiques allemandes s'installe en France : en effet, le projet de faire entrer des représentants syndicaux dans le conseil d'administration (décidé par les partenaires sociaux lors de la signature de l'ANI du 11 janvier 2013), dans les entreprises françaises de plus de 5.000 salariés, s'inspire du système de cogestion qui existe dans les grandes entreprises allemandes. Le syndicaliste français, Edouard Martin se félicite de cette avancée : "j'aimerais qu'on copie le modèle syndical allemand, et que le conseil d'administration soit paritaire. Désormais, on va faire entendre la voix des salariés dans l'endroit de prise de décision. On ne nous demande jamais notre avis, alors que nous connaissons nos entreprises" a-t-il déclaré lors de la conférence.

Quoi qu'il en soit, les deux syndicalistes se sont accordés sur la nécessité de créer un modèle social européen et de "faire bloc" : "se séparer, c'est perdre notre force de frappe" a conclu l'homologue allemand.

"Info-plus" Le règlement négocié des conflits comme issue à la grève

Il est possible de mettre un terme à la grève en passant par la voie négociée. En effet, il est assez fréquent que l'issue du conflit collectif se traduise par la signature d'un protocole de fin de grève, également appelé accord de fin de conflit.

Son contenu dépend, naturellement, des revendications qui sont à l'origine du mouvement de grève.

En pratique, les accords de fin de conflit contiennent des dispositions relatives à la rémunération et au paiement des heures de grève ainsi qu'à l'absence de sanctions à l'encontre des grévistes et de la renonciation à exercer toute procédure judiciaire.

Source : Libération, 6 avril 2013

Notre dossier

Vous avez des questions sur le sujet La représentativité et le dialogue social ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité