Vous avez commis une infraction au code de la route et dans certain cas, les forces de l'ordre peuvent vous notifier un avis de rétention du permis de conduire.

Il s'agit d'une mesure administrative prise par les forces de l'ordre et qui est valable 72 heures.

Dans ce délai de 72 heures, le Préfet du lieu où vous avez commis l'infraction, peut prendre un arrêté de suspension provisoire et immédiat de votre permis de conduire.

La durée de cette suspension ne peut excéder 6 mois. La restitution du permis de conduire peut être subordonnée à un avis favorable de la commission médicale départementale des permis de conduire.

Enfin le juge pénal peut prononcé à titre de peine complémentaire une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu'à 3 ans ou 5 ans en cas de récidive.

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail