PACS

Les incidences de la conclusion d'un PACS dans la création d'entreprise


Par Emeline BASTIANELLI, Avocat - Modifié le 29-01-2013 - Blog : Blog Maitre Emeline BASTIANELLI

Par principe, les partenaires qui concluent un Pacte Civil de Solidarité optent pour le régime de la séparation des patrimoines.

Ainsi, en cas de création ou de reprise d'une entreprise individuelle, le fonds de commerce ou artisanal et la clientèle sont considérés comme des biens propres à l'entrepreneur.

Il en est de même en cas de création ou reprise de société : les titres sociaux sont considérés comme des biens propres.

Les partenaires pacsés peuvent déroger au principe de la séparation des patrimoines et opter pour le régime de l'indivision.

Ce choix peut se faire soit au moment de la signature de la convention de PACS initiale, soit par la signature d'une convention modificative.

L'option pour le régime de l'indivision a des conséquences différentes selon que l'on se trouve en présence d'une création ou d'une reprise d'entreprise, et selon que l'option ait été formulée avant ou après la création ou la reprise d'entreprise.


Par Emeline Bastianneli

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail