Voici le slogan de la vaste campagne de lutte contre les discriminations à l'occasion des recrutements lancée par le gouvernement le 18 avril 2016.
Il était temps !

Le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social lance une campagne de communication et de sensibilisation (#LesCompétencesDabord) auprès des recruteurs et du grand public pour lutter contre les discriminations à l’embauche.

Cette campagne vise à faire prendre conscience aux employeurs de leur responsabilité dans les phénomènes de discrimination à l’embauche constatés, et à agir pour dépasser leurs stéréotypes à l’embauche.

Elle s’étendra ensuite aux autres motifs discriminatoires, concernant notamment l’âge, le sexe, l’apparence physique et le handicap.

Le gouvernement a également présenté, à cette occasion, les mesures qu’il a mises ou entend mettre en place en matière de discrimination à l’embauche, dont le lancement d’une campagne de testing dans la Fonction publique et les entre prises du secteur privé.

C'est cette mesure qui attire particulièrement l'attention.

En effet, faire remonter des cas de discrimination auprès des autorités compétentes n'est pas toujours évident.

Les victimes et les Avocats qui les représentent sont souvent confrontés à un manque de preuves.

Le "testing" apparaît donc bien plus efficace.
 
Concrètement, plusieurs dizaines d’entreprises de plus de 1 000 salariés seront ainsi testées par les équipes d’ISM Corum sur des offres d’emploi relevant de métiers et de secteurs variés.

La méthode consiste « en l’envoi de deux candidatures similaires en tout point, sauf un critère relevant de l’un des 20 motifs de discrimination », a indiqué Myriam El Khomri.

Les résultats seront publiés en septembre prochain. La ministre du Travail s’entretiendra alors avec les entreprises dont le processus de recrutement apparaît discriminatoire afin que des mesures correctives efficaces soient rapidement mises en place.

En cas d’immobilisme, le nom des entreprises pourrait être révélé.
 

Une étude pour objectiver le coût des discriminations a par ailleurs été commandée à France Stratégie.

Attendue pour juin prochain, elle mettra en lumière l’impact économique des discriminations, notamment sur la performance des entreprises.

Les résultats de ces études et campagnes de testing sont donc attendus avec impatience... 

Par Lénaïg LABOURE

Avocat au barreau de Paris

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail