Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Licencier pour Motif Personnel » Quel licenciement choisir ? Trouvez le bon motif ! » Peut-on licencier un salarié malade et comment faire ? » Actualités

Actualités Peut-on licencier un salarié malade et comment faire ?

Peut-on licencier un salarié en arrêt maladie ?

Publié par Alexandra Marion le 14/06/2019 | 1 commentaire(s) | 26434 vues

Peut-on licencier un salarié en arrêt maladie ?

L'un de vos salariés est en arrêt maladie depuis plusieurs semaines et son absence perturbe le fonctionnement de votre entreprise. Vous vous demandez donc s'il est possible de licencier un salarié en  arrêt maladie ? Hé bien sachez que oui, il est possible de licencier un salarié malade sous certaines conditions. Dans quels cas le licenciement d'un salarié en arrêt maladie est-il possible ? Quelles indemnités allez-vous devoir lui verser ? Que risquez-vous si vous licenciez votre salarié sans y être autorisé ? Réponse à toutes vos questions. Lire la suite

Vous avez des questions sur le sujet Peut-on licencier un salarié malade et comment faire ? ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêt maladie longue durée : comment gérer l'absence du salarié ?

Publié par Alexandra Marion le 14/03/2019 | Réagir | 26300 vues

Arrêt maladie longue durée : comment gérer l'absence du salarié ?

L'un de vos salariés est en maladie longue durée. Il sera absent de l'entreprise au moins pendant 6 mois et vous ne savez pas comment gérer l'absence de votre salarié. Devez-vous maintenir son salaire pendant son arrêt longue maladie ? Pouvez-vous recruter un salarié en CDD pour pallier son absence ? Avez-vous la possibilité de licencier votre salarié en raison de son état de santé ? Lire la suite

Licenciement pour Inaptitude et lettre de licenciement

Publié par Roger POTIN - Avocat le 14/11/2018 | Réagir | 673 vues

Lorsque le salarié est licencié pour inaptitude après avis du médecin du travail et qu’il est inapte à son poste, pèse alors sur l’employeur une obligation de recherche de reclassement. Lire la suite

Est-ce que mon employeur peut me licencier en raison de mes arrêts maladie répétés ?

Publié par Adeline Huron - Avocat le 02/07/2018 | Réagir | 2896 vues

Un employeur peut licencier son salarié absent de longue date pour raison médicale ou lorsqu'il multiplie les arrêts maladie de courte durée à condition que deux critères soient réunis. Lire la suite

Vrai/faux : le salarié peut prendre l’initiative de la visite de pré-reprise

Publié par Faustine Ménager le 04/01/2018 | Réagir | 40378 vues

Vrai/faux : le salarié peut prendre l’initiative de la visite de pré-reprise

Vrai car la loi donne la possibilité au salarié, comme pour son médecin traitant et le médecin conseil de la sécurité sociale, de solliciter une visite dite de pré-reprise auprès du médecin du travail. Néanmoins, vous devez distinguer cette visite de pré-reprise de la visite de reprise. Effectivement, cette visite médicale de reprise, à laquelle le salarié doit se soumettre, est une étape indispensable suite à une absence d'au moins 30 jours en lien avec un arrêt maladie, un accident non professionnel ou en cas d'arrêt résultant d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail. La jurisprudence, constante en la matière, confirme également que le salarié peut aussi être à l'initiative de la visite de reprise, sous réserves de respecter certaines conditions. Nous faisons le point avec vous !  Lire la suite

Inaptitude professionnelle : les indemnités ne sont pas cumulables

Publié par Xavier Berjot - Avocat le 14/06/2017 | Réagir | 1113 vues

Dans un arrêt du 23 mai 2017 (1), la Cour de cassation statue sur la question du cumul des indemnités dues au salarié déclaré inapte par le médecin du travail, lorsque la procédure de consultation des délégués du personnel n’a pas été respectée et que son licenciement est jugé sans cause réelle et sérieuse. Lire la suite

Maladie avant licenciement : quel salaire de référence retenir ?

Publié par Claire Danis de Almeida - Avocat le 08/06/2017 | Réagir | 476 vues

Le salaire de référence à prendre en considération pour le calcul de l'indemnité légale ou conventionnelle de licenciement est, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié, celui des douze ou des trois derniers mois précédant l'arrêt de travail pour maladie. Lire la suite

Licenciement pour inaptitude : deux erreurs de l'employeur mais une seule indemnité pour le salarié...

Publié par Aurélie THEVENIN - Avocat le 30/05/2017 | Réagir | 393 vues

Deux erreurs commises par l'employeur dans le cadre d'une procédure de licenciement pour inaptitude d'origine professionnelle ne donnent droit qu'à une seule indemnité pour le salarié. Lire la suite

Quelles sont les conséquences sur le licenciement en cas de manquement de l’employeur à l’obligation d’organiser une visite de reprise ?

Publié par gregoire HERVET - Avocat le 25/04/2017 | Réagir | 1820 vues

Dans un arrêt en date du 6 mars 2017, la Cour de cassation a jugé que lorsque l’employeur n’a pas organisé la visite de reprise obligatoire à l’issue d’une absence pour maladie, ce de dernier ne peut seulement, dans le cas d’un licenciement disciplinaire, reprocher au salarié, dont le contrat de travail demeure suspendu, des manquements à l’obligation de loyauté. Lire la suite

Reconnaissance de la faute inexcusable de l'employeur et liquidation judiciaire de l'entreprise.

Publié par Quentin AZOU GOYEMA - Avocat le 09/04/2017 | Réagir | 2279 vues

Après un accident du travail ou une maladie professionnelle, en cas de reconnaissance de la faute inexcusable de l'employeur, la caisse primaire d'assurance maladie verse à la victime (ou à ses ayants droit) les majorations de rente ainsi que les indemnités complémentaires obtenues en réparation du préjudice subi. Elle récupère ensuite ces sommes auprès de l'employeur, qui est le véritable débiteur, sur le plan pécuniaire, de cette réparation (CSS, art. L. 452-2 et L. 452-3). Lire la suite

Inaptitude : l’employeur peut ne pas licencier le salarié s’il paye le salaire

Publié par Virginie Langlet - Avocat le 28/02/2017 | Réagir | 2096 vues

L’employeur n'est pas tenu de licencier un salarié déclaré inapte, notamment à bref délai, dès lors qu’il reprend le paiement des salaires (Cass. Soc.01.02.2017 : n°15-14852). Lire la suite

Inaptitude non professionnelle : de nouvelles règles à compter du 1er janvier 2017

Publié par Claire Danis de Almeida - Avocat le 06/01/2017 | Réagir | 500 vues

Publics concernés : travailleurs et employeurs relevant de la quatrième partie du code du travail. Lire la suite

Volet 2/3 : Que faire en cas de silence du médecin du travail face aux demandes de préconisations de l’employeur ?

Publié par Coralie MEUNIER - Avocat le 16/12/2016 | Réagir | 431 vues

Dans un arrêt du 23 novembre 2016, la Cour de Cassation a tranché cette question Lire la suite

Licenciement d’un salarié malade : en cas de remplacement en interne, l’employeur doit prouver que le salarié recruté remplace définitivement le salarié en interne

Publié par gregoire HERVET - Avocat le 05/09/2016 | Réagir | 735 vues

Dans un arrêt en date du 7 juillet 2016 n° 14-18.310, la Cour de cassation rappelle que si le remplacement d’un salarié malade est possible par promotion interne, il appartient à l’employeur de démontrer, en cas de contestation sur ce point, que le salarié nouvellement engagé l’est pour occuper les fonctions du salarié remplaçant. Lire la suite

Le licenciement pour perturbations liées à l'absence prolongée pour maladie est sans cause réelle et sérieuse si le remplacement du salarié absent en CDI est trop tardif

Publié par gregoire HERVET - Avocat le 17/06/2016 | Réagir | 1494 vues

Dans un arrêt en date du 31 mars 2016 n° 14-21.682, la Cour de cassation rappelle que la nécessité d'un remplacement définitif, en cas de perturbation de l'entreprise, constitue un motif de licenciement à condition que le remplacement, en CDI, du salarié licencié interviennent à une date proche du licenciement. Lire la suite

Du licenciement d'un salarié malade pour absence prolongée ou répétée

Publié par Carole VERCHEYRE-GRARD - Avocat le 14/06/2016 | Réagir | 856 vues

Aucun salarié ne peut être sanctionné ou licencié en raison de son état de santé comme le prévoit l’article  L1132-1 du code du travail,qui traite des questions de discriminations. Lire la suite

Le licenciement d’un salarié malade est possible en cas de perturbation de l’entreprise

Publié par Virginie Langlet - Avocat le 08/06/2016 | Réagir | 1765 vues

Il est possible pour un employeur de licencier un salarié maladie, en raison de la situation objective de l'entreprise dont le fonctionnement est perturbé par l'absence prolongée ou les absences répétées du salarié en cause. Le fondement du licenciement ne peut reposer sur la seule perturbation de l’établissement (1). Lire la suite

Inaptitude et proposition de reclassement : obligation d’un écrit ?

Publié par Noëmie Besson le 12/04/2016 | Réagir | 854 vues

Inaptitude et proposition de reclassement : obligation d’un écrit ?

Lorsqu'un salarié est déclaré inapte à son poste par le médecin du travail, le Code du travail impose à l'employeur de procéder à des recherches de reclassement pour ce salarié, hormis si le maintien du salarié dans l'entreprise est « gravement préjudiciable à sa santé » (Loi Rebsamen). Néanmoins, les textes restent assez vagues quant au formalisme que doit respecter une telle proposition. Lire la suite

CCN Automobile : le licenciement du salarié malade

Publié par Noëmie Besson le 30/03/2016 | Réagir | 592 vues

CCN Automobile : le licenciement du salarié malade

La convention collective de l'automobile (IDCC 1090) rappelle, conformément au principe de droit commun, que « la maladie ne constitue pas en soi une cause de rupture du contrat de travail. » Un licenciement qui interviendrait dans un tel contexte, serait nul car discriminatoire. Cependant, la maladie du salarié peut avoir des conséquences sur la bonne marche de l'entreprise et peuvent justifier un licenciement. La CCN de l'automobile dispose de dispositions spéciales en la matière.  Lire la suite

Licenciement du salarié malade absent : le remplacement définitif du salarié est-il exigé ?

Publié par Hugo Tahar JALAIN - Avocat le 20/02/2016 | Réagir | 1775 vues

Le licenciement d’un salarié malade absent suppose la perturbation du fonctionnement de l'entreprise et que ce salarié licencié soit remplacé définitivement. Dans ces conditions, l’absence de remplacement définitif rend le licenciement sans cause réelle et sérieuse. Cependant, cela ne suffit pas à caractériser une discrimination à raison de l’état de santé. Lire la suite

1 2 3 4 5

Avocats Publiez vos articles et soyez visibles auprès de 2 millions de personnes

  • Présentez-vous dans l'annuaire avocat de Juritravail.
  • Rédigez des articles
  • Vous serez visibles sur Juritravail ( 2 millions de visiteurs par mois), chez nos partenaires (Capital et La Tribune), et sur les moteurs de recherche (Google, Bing,...)

Rapide, Gratuit et Sans Engagement

Publicité

Recevez gratuitement toute l'actualité Juridique

Edition abonné

Autres thèmes associés

Peut-on licencier un salarié malade et comment faire ?



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés