Les caisses d’assurance maladie d’Allemagne ne savent pas comment utiliser la cagnotte de 19 milliards d’euros, excédent des caisses d’assurance maladie. En 2011, les recettes de l’assurance maladie étaient supérieures aux dépenses de 4 milliards d’euros. Il faut ajouter à ces 4 milliards les 5 milliards de réserve des caisses et les 9,5 milliards d’euros du fonds de santé qui centralisent les cotisations.
 

L’assurance maladie en Allemagne a pourtant été déficitaire pendant plusieurs années. Mais la situation s’est améliorée grâce à la baisse des remboursements de certains médicaments, la diminution du chômage et les augmentations de cotisations (qui représentent 8,2 % du salaire pour la part salariale et 7,3 % pour la part patronale).
 

Le débat porte maintenant sur la façon d’utiliser cet argent. Les responsables des caisses d’assurance maladie voudraient garder cet argent pour les périodes plus dures. Le ministre des finances envisagerait de réduire l’apport de l’Etat aux caisses, qui est de 14 milliards d’euros tous les ans. Le ministre de la santé voudrait que cet argent permette aux caisses de rembourser une partie des primes versées par les assurés. D’autres encore veulent la suppression de la cotisation trimestrielle de 10 euros payée par les assurés lors de leur premier passage chez un médecin d’une spécialité différente.
 

Quelle utilisation de cette somme vous parait la plus judicieuse ?

Source : Le Monde, le 8 mars 2012