Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Licencier pour Motif Personnel » Quel licenciement choisir ? Trouvez le bon motif ! » Peut-on licencier un salarié malade et comment faire ? » Actualités

Article avocat Peut-on licencier un salarié malade et comment faire ?

Salarié absent pour maladie prolongée : licenciement possible ?

Par , Avocat - Modifié le 13-03-2013

Le licenciement n'est possible que si l'absence entraîne une gêne considérable pour le fonctionnement de l'entreprise ou du service et conduit la direction à procéder au remplacement définitif du salarié ; la preuve doit être apportée.

Faute pour l’employeur d’apporter la preuve de la nécessité de procéder au remplacement définitif du salarié absent, les juges considèrent que le licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse.


RÉSUMÉ DE L’ARRÊT DE LA COUR D’APPEL DE REIMS DU 6 FÉVRIER 2013


Le développement d'un des secteurs d'activité de l'entreprise, fut-il au demeurant démontré, ce qui n'est pas le cas en l'espèce, ne saurait être assimilé à une perturbation de l'entreprise directement liée à l'absence du salarié ni justifié son remplacement définitif.

L'absence du salarié ne doit pas seulement générer une gêne mais doit obligatoirement rendre nécessaire son remplacement définitif au sein de l'entreprise, nécessité qui s'apprécie tant au regard du poste occupé que de la taille de l'entreprise et sa capacité à faire face à l'absence.

Ainsi, ne repose pas sur une cause réelle et sérieuse le licenciement du salarié, engagé en qualité de préparateur de commandes, pour perturbation de la bonne marche de l'organisation de l'activité de l'entreprise en raison de son absence engendrant des répercussions au niveau de l'organisation interne et un développement croissant important de l'activité d'un des secteurs de l'entreprise qui nécessite son remplacement définitif par l'embauche d'un salarié en contrat à durée indéterminée pour mettre fin à la succession des contrats à durée déterminée. 

L'employeur qui a procédé, selon ses propres affirmations, à l'embauche de salariés en contrat à durée déterminée durant l'absence du salarié ne démontre pas la nécessité dans laquelle il se serait trouvé de mettre fin à cette organisation et de recruter un salarié en contrat à durée indéterminée, de sorte que le licenciement est sans cause réelle et sérieuse.



Auteur participant au site d'Experts Wengo

Par Me Claudia CANINI

Avocat à la Cour

www.canini-avocat.com

Sources : Cour d'appel Reims, Chambre sociale, 6 février 2013

 

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Claudia CANINI

Maître Claudia CANINI

Avocat au Barreau de TOULOUSE

  • Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit des Assurances
  • - Procédure Judiciaire
  • - Accès au droit et à la justice

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés