Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Procédure Judiciaire » Procédure Civile » Médiation & conciliation civile » Actualités

Article avocat Médiation & conciliation civile

Les clauses de conciliation vous engagent

Par , Avocat - Modifié le 06-02-2015

Une clause contractuelle imposant la saisine d’un conciliateur avant la saisine du juge doit être respectée à la lettre.

L’affaire

Un contrat d’architecte prévoit que, en cas de litige " les parties conviennent de saisir pour avis le Conseil régional de l’ordre des architectes dont relève le maître d’½uvre, avant toute procédure judiciaire ".

Le client insatisfait assigne l’architecte en paiement de dommages-intérêts. Les juges déclarent cette assignation irrecevable car le client n’a pas, auparavant saisi le Conseil de l’ordre.

Le client forme alors un pourvoi et souligne que le défaut de mise en ½uvre d’une clause de conciliation obligatoire et préalable à la saisine du juge peut être régularisé jusqu’au jour où le juge statue. Or, il a saisi le Conseil de l’ordre, certes après l’assignation, mais avant que les premiers juges ne statuent.

La solution

Le pourvoi est rejeté : le défaut de mise en ½uvre de la clause qui institue une procédure de conciliation, obligatoire et préalable à la saisine du juge, n’est pas susceptible d’être régularisé en cours d’instance. La Cour de cassation confirme ainsi que la demande du client est irrecevable.

Cet arrêt est d’autant plus important que la Cour de cassation avait jugé en sens inverse il y a quelques années.

En pratique, ce type de clause ne doit pas être pris à la légère, même si l’on est certain que le litige ira devant les juges.

Par Me J. Michel BRANCHE

Source : Cass. Ch. Mixte 12 décembre 2014, n°13-19684

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître J. Michel BRANCHE

Maître J. Michel BRANCHE

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité
  • - Droit Commercial
  • - Propriété intellectuelle, web & NTIC
  • - Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit Pénal
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Public
  • - Droit International

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.