Loi du 4 Aout 2014 sur l'égalité homme femme (2)

par Maître Dominique JOURDAIN - 14/03/2015 - 0 commentaires - 933 vues

Retour sur un texte qui ne renferme guère de vrais morceaux d'égalité. Pourquoi s'acharner d'ailleurs à parler d'égalité homme femme, puisque ce discours ne fait que précisément renvoyer à la différence?


Loi d'Aout 2014 sur l'égalité Homme Femme : une imposture (Partie 1)

par Maître Dominique JOURDAIN - 14/03/2015 - 0 commentaires - 963 vues

Le 4 Aout 2014 le tandem BelKacem-Taubira pouvait se réjouir du vote d'une loi (une de plus proclamant ) l'égalité "réelle" entre les sexes. Ce réel évoque les publicités mensongères des années 50.


Hospitalisation sans consentement

par Maître Dominique JOURDAIN - 24/05/2014 - 0 commentaires - 1418 vues

La loi de juillet 2011 qui institue l'audience présidée par le Juge des Libertés et de la  detention en cas d'internement psychiatrique sans consentement est désormais bien intégrée dans le systeme répressif. Le JLD est en effet bel et bien un juge pénal, le Parquet est partie à l'instance et il y a un avocat pour défendre ...

La réformette de la loi de juillet 2011 sur la psychiatrie et le JLD

par Maître Dominique JOURDAIN - 25/09/2013 - 0 commentaires - 1963 vues

La Loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques vient d'être légèrement retouchée.

La place de l'avocat devant le JLD en psychiatrie

par Maître Dominique JOURDAIN - 28/06/2013 - 4 commentaires - 4194 vues

J'ai déjà publié sur ce blog et ailleurs à propos de l'imposture que constitue l'audience tenue par le juge des libertés (JLD) à l'intention de patients atteints de troubles psychiques et dont l'état peut momentanément conduire à leur admission contre leur gré en service de psychiatrie.


Pension alimentaire due pour les enfants : quand la justice laisse tomber.

par Maître Dominique JOURDAIN - 08/06/2013 - 0 commentaires - 2194 vues

Il est un moment pénible dans cette profession, c'est de devoir expliquer à une mère qui attend le règlement de la pension alimentaire qu'elle a eu du mal à obtenir au prix de pénibles procédures, qu'elle va devoir s'en passer longtemps.