Marseille est une ville en crise, une ville malade qui connait des poussées de violences comme des poussées de fièvres... malade je vous dis.

La classe politique est en grande partie défaillante. Le clientélisme fausse les règles démocratiques, tout en faisant vivre des milliers de personnes choisies au bon gré du prince.

Marseille, une ville malade à la CMU : une ville pauvre rongée par les trafics en tout genre : trafics de drogue, prostitution, jeux ; trafic d'influences, corruption...

Marseille, une pestiférée qu'on laisse dans son coin, qu'on montre du doigt en faisant peur aux enfants : « regarde ce qui ce passera si tu ne te laves pas bien les mains »... Opération mani pulite les amis, et de pauvres juges sans argent, sans greffier, se font Don QUICHOTTE judiciaires. Beaucoup d'autres ont tout simplement préférés s'en laver les mains.

-Alors docteur c'est grave ?

-J'ai bien peur que le pronostic vital ne soit engagé.

-Qu'allez vous faire docteur ?

- Moi....euh...vous savez, il parait que l'espoir fait vivre... alors gardez l'espoir...

L'espoir... C'est peut être cet enfant fragile que porte la bonne mère au dessus de la ville ?


Sébastien SALLES
Avocat marseille
Source