Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Mise à pied conservatoire : durée, salaire, arrêt maladie, abus... » Actualités

Brève Mise à pied conservatoire : durée, salaire, arrêt maladie, abus...

Quand Free licencie ses salariés en public !

Par - Modifié le 11-04-2012

Certains salariés de Free se plaignent de pratiques managériales brutales mises en œuvre. En effet, ils seraient soumis à une pression constante. De plus, selon deux salariées et les syndicats du groupe, les licenciements en public y seraient fréquents.

La première salariée avait été engagée en tant que conseillère commerciale. Elle est partie d’elle-même après deux mois de période d’essai. En effet, pour elle le quotidien était insupportable. Elle témoigne de filles qui pleurent dans les toilettes, de collègues qui sont renvoyées pour un oui ou pour un non mais jamais dans un bureau, toujours devant les autres salariés.

La seconde ancienne salariée apporte un témoignage quasi identique. Elle fait partie des salariés qui ont été renvoyés devant tout le monde. Pour raconter son licenciement elle indique ainsi que son responsable lui a dit qu’il fallait qu’elle lui rende à tout prix tous ses effets : badge, casque ... Puis il l’a reconduite jusqu’à la porte, devant tout le monde.

Les syndicats ne sont pas surpris de ses témoignages. En effet, ils constatent chez Free mobile un turn-over assez important, ce que dément la direction. Le responsable télécoms de Force Ouvrière explique avoir déjà entendu parler de licenciements publics sur d’autres sites. De plus, un délégué CFDT évoque « un terrorisme managérial ».

Il convient toutefois de mentionner que Free mobile ne dément pas ces pratiques. Il rappelle seulement que 900 personnes ont été embauchées en neuf mois pour faire face à l’afflux de nouveaux clients gagnées depuis son irruption sur le marché de la téléphonie mobile.

« Info plus » :

Lorsque l’employeur souhaite rompre un contrat de travail à durée indéterminée d’un salarié pour un motif personnel, il doit suivre une procédure de licenciement précise.

Ainsi, en premier lieu il doit convoquer le salarié à un entretien préalable et ce avant toute prise de décision, par lettre recommandée ou remise en main propre contre décharge. Cette convocation doit mentionner l’objet de l’entretien, la date, le lieu et l’heure de l’entreprise et la possibilité pour le salarié de se faire assister par une personne de son choix. Entre l’envoi de la lettre et l’entretien en lui-même, il doit s’écouler une période de minimale de 5 jours ouvrables.

Ensuite, l’employeur doit rédiger et envoyer une lettre de licenciement. Pour qu’elle soit valable, l’employeur doit attendre au moins 2 jours ouvrables avant de l’envoyer. Devront ainsi être précisés les motifs précis du licenciement.

Et enfin, il se doit de respecter un préavis. Ainsi, sauf faute grave ou lourde, un préavis doit être observé d’une durée au moins égale à un mois si l’ancienneté du salarié est comprise entre 6 mois et 2 ans et à deux mois pour une ancienneté de 2 années ou plus.

Que pensez-vous de ces licenciements en public ?

Par Juritravail

Source : Le Figaro, le 8 avril 2012

Notre dossier

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Mise à pied conservatoire : durée, salaire, arrêt maladie, abus... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • techTSI - Visiteur Le 11-04-2012 à 12:32

    -- Modération --

    Comme le message précédent.

    -- Modération --
  • techTSI - Visiteur Le 11-04-2012 à 12:34

    -- Modération --

    Bonjour, merci pour votre témoignage très authentique, malheureusement ce dernier n'a pas sa place dans la partie "commentaires" de notre site, étant donné toutes les données confidentielles et personnelles que vous divulguez.

    Si vous souhaitez discuter de la situation difficile dans laquelle vous vous trouvez, je vous invite à vous rendre sur notre forum gratuit qui vous permettra de discuter avec des gens qui comprennent votre situation, et qui pourront sûrement vous aider.

    En ce qui concerne votre témoignage, il existe des sites à très forte audience qui en seront sûrement intéressés, Rue89 par exemple. Je vous invite à les contacter pour le leur proposer.

    En espérant que vous comprendrez notre démarche.

    Bien cordialement,

    Yann-Cédric
    Responsable de la communauté Juritravail

    -- Modération --
  • Missam - Visiteur Le 11-04-2012 à 16:23

    Information et témoignages sur les vraies violences du terrain de la vie professionnelle existent en accéleration.
    Les faits discriminatoires existent aussi dans d'autres boites qu'on couvre car ces sociétés sont très riches mondialement, voilà pourquoi? Soit disant  que l'image de marque de ces boites ne doit pas être touchée? Et alors, la santé des êtres humains, on fait quoi d'après vous? Chercher l'erreur??? Le monde a deux vitesses???
     Nous sommes tous les témoins passifs d'une barbarie sans cesse renouvelée, les mêmes méthodes sont déployées dans ma propre E.X compagnie multinationale qui détruit en douceur via des réseaux profesionnels jusquà la vie privée des salariés, dont je suis témoin personnellement, méthodes violentes humiliantes , agressions violentes dans les bureaux jusqu'à le salissement de la vie privée du salarié, le mobil, pour légitimer les licenciements barbares en détruisant ces personnes pour ne pas payer leurs Droits du départ…(la prime d'ancienneté )
    Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. Alors, s'unir pour les faire respecter est un devoir sacré pour nous tous...Issam
  • Laurent B - Membre Le 17-04-2012 à 18:13

    Les licenciements en public sont totalement stupides et procèdent d'un comportement inutile qui de toute façon rejaillit à court terme sur l'entreprise et sa réputation.
    Nous pouvons constater que plus les entreprises se comportent mal avec leurs salariés et plus elles souffrent ensuite ( les suicides dans d'autres entreprises en sont les exemples).

    Il est donc essentiel même si l'employeur peut être exigent dans ses attentes de respecter l'intégrité morale de ceux et celles qu’il souhaite voir partir.

    En résumé, on croit gagner de l'argent en déstructurant les personnes que l'on veut licencier parce qu'on va éviter de payer les indemnités de départ mais le retour de bâton et souvent très rapide.

    Il se fait par la réputation que les consommateurs vont avoir de cette société et par conséquent les marchés car même si aujourd'hui les traders sont montrés du doigt, ils sont sensibles à la stabilité des entreprises qu'ils financent.

    Ce qu'il y a de sure, c'est que bien souvent le chef d'équipe ne fait que reproduire d'une manière plus ou moins caricaturale se que son chef lui fait. Nous sommes tous des imitateurs et pour plaire nous avons besoin de nous faire valoir en imitant celui qui nous juge. Sauf que comme pour les bizutages, un comportement sec en haut de la pyramide peut devenir brutal à la base.

    Il est donc du devoir des directions générales et en particulier des directions des ressources humaines de montrer l'exemple en étant irréprochable "humainement" envers les salariés et eux mêmes.

    Ces affaires sont donc inquiétante car elles sont dues à des managers qui n'ont pas le recule nécessaire pour faire la différence entre une exigence et du harcèlement et finalement ce sont eux qui sont à plaindre car certainement mal dans leurs peaux et ne savant pas comment eux même vont être traités à terme.

  • Sophie67 - Visiteur Le 18-04-2012 à 09:39

    c'est un manque total de consideration vis à vis de l'employé. Une démarche managériale devrait être mise en place à ce niveau. Mettre en place des règles simples de respect de l'employé permet déjà de diminuer ce type de stress au travail, même si un turn-over est important. C'est une démarche qui a été mise en place dans mon entreprise au niveau des comportements managérieux, diffusée et contrôlée. Cette démarche comporte plusieurs valeurs : Responsabiliser, Informer, Former, Contrôler, Intéresser, et surtout Considérer.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés