Fin octobre, la CGT, FO, la CFTC et la CFE-CGC avaient écrit au Ministère du Travail pour demander le report de la mise en place du CSE dans les entreprises.

Ces syndicats souhaitent que les instances représentatives du personnel existantes (DP, CE, CHSCT) puissent perdurer après le 1er janvier 2020 dans les entreprises qui n'auront pas, à cette date, respecté l'obligation de mise en place du CSE

Les entreprises qui n'y vont pas maintenant, c'est qu'elles ont une petite réticence à y aller.

Murielle Pénicaud

Jeudi 7 novembre 2019, Murielle Pénicaud a opposé une fin de non recevoir à cette demande intersyndicale. En effet, elle refuse d'aménager le calendrier fixé pour la mise en place du CSE.

Murielle Pénicaud en a également profité pour leur rappeler qu'une période transitoire de 2 ans et demi a été prévue pour permettre aux entreprises de prendre leurs dispositions.

À retenir :

Les anciennes instances représentatives du personnel (DP, CE, CHSCT) n'auront plus aucune valeur juridique au 1er janvier 2020. Les entreprises qui n'auront pas mis en place de CSE à cette date commettront un délit d'entrave.

👓 Vous aimerez aussi ces articles :

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

tout savoir CSE, comment calculer les effectifs ?

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail