Le quotidien La Tribune a annoncé la suppression de 2 000 emplois à Air France en 2012 en ne remplaçant pas les salariés partants, dans l’intention de faire 800 millions d’euros d’économie en trois ans.

Ce matin, un porte-parole de la société a démenti les déclarations de La Tribune.

Ce porte-parole de la compagnie précise que les mesures d’économie ne sont qu’en cours d’élaboration. Il ajoute que « ce premier train de mesures ne touchera pas l’emploi. Les mesures structurelles visant au redressement de la compagnie ne seront annoncées qu’en juin prochain, avec l’ambition de ne toucher l’emploi qu’en extrême ressort ».

Source : Le Parisien, le 15 décembre 2011