La Cour de Cassation vient de rendre un arrêt d'un particulier intérêt. En effet, la Cour suprême considère qu'est « déraisonnable au regard de la finalité de de la période d'essai et de l'exclusion des règles du licenciement durant cette période, une période d'essai dont la durée est de six mois ». Soc. 10 mai 2012, n° 10-28.512.