Accueil » Droit de la presse, image & publicité » Droit de l'Image » Photo » Actualités

Article avocat Photo

Internautes: attention aux photos que vous publiez.

Par , Avocat - Modifié le 03-02-2013
La CNIL alerte les internautes français qui publient des photos sur internet et n'auraient pas conscience des conséquences. En effet, selon une étude SOFRES: 58% des internautes français publient des photos sur internet, 300 millions de photos sont partagées chaque jours, 86% des 18-24 ans publient des photos sur internet (énorme !). La CNIL donne des conseils: comment publier sans se sur- exposer.
Il est en effet important de contrôler son image sur internet... si vous êtes en recherche d'emploi par exemple, votre futur employeur vous cherchera sur internet et inévitablement tapera sur recherche 'google images' et là s'il vous voit complétement saoul en train d'uriner contre un réverbère, je pense qu'il hésitera à vous engager! Selon une étude TNS Sofres, 58 % des internautes français publient des photos sur internet. Mais tous n'ont pas conscience des conséquences. Face au développement des usages
- 300 millions de photos sont partagées tous les jours sur les réseaux sociaux
- La Cnil a commandé à TNS Sofres une étude sur la perception du sujet par les internautes.
Celle-ci confirme les usages généralisés : 58 % des internautes français déclarent publier des photos sur internet et la proportion atteint 86 % chez les 18-24 ans. Pour la présidente de la Commission, Isabelle Falque-Pierrotin, « la photo est devenue un élément déterminant de ce que l'on appelle désormais le “marketing de soi”. Or les connaissances sur la diffusion et l'utilisation des photos restent encore partielles. Il y a donc un vrai besoin de protection, exprimé de la part des utilisateurs ».
À partir de ce sondage, la Cnil a publié sur son site une série de recommandations dont certaines de pur bon sens. Ainsi, elle conseille d'adapter le type de photos au site sur lequel elles doivent être publiées ; de limiter l'accès aux photos qui sont publiées sur les réseaux sociaux ; de réfléchir avant de publier une photo ; de demander l'autorisation avant de publier une photo de quelqu'un ; d'utiliser avec modération les outils de « tags » (identification) de personnes et la reconnaissance faciale ; de contrôler la manière dont les personnes peuvent être identifiées (« tagguées ») sur les photos dans lesquelles elles apparaissent et qui sont publiées sur les réseaux sociaux ; de faire régulièrement le tri dans les photos et de supprimer celles considérées comme dérangeantes ; de faire attention à la synchronisation automatique des photos, en particulier sur smartphone, tablette ou sur les nouveaux appareils photo numériques connectés (, 12 déc. 2012).

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés