Vous vous souvenez, au nom de la loi Evin, la RATP a remplacé la pipe de Tati par un moulin à vent: ICI , de même Delon a perdu sa cigarette dans la pub pour l'eau sauvage, Sartre s'est vu également gommé sa cigarette... 


Toutes ces personnes pourront à nouveau fumer leur pipe ou leur cigarette, ainsi l'a décidé l'assemblée nationale. 


Extraits le Monde, :


"Les députés de la commission des affaires culturelles, ouverte pour la première fois à la presse, ont voté à la quasi-unanimité une proposition de loi de Didier Mathus et du groupe SRC (socialistes, radicaux et citoyens) visant à "adopter une approche plus souple" de l'application de la loi Evin "afin de concilier les exigences de la loi votée le 10 janvier 1991 avec la protection de la culture". 


M. Mathus a fait valoir que si l'intention de cette loi était "légitime", elle avait été interprétée ensuite de "manière extensive". "Au-delà de la publicité sur le tabac", "ce sont les oeuvres culturelles qui ont été remises en cause", a-t-il noté. 


Les députés ont rappelé plusieurs exemples de cette application caricaturale comme le timbre, édité par La Poste en 1996, reproduisant une photo de Gisèle Freund à l'effigie d'André Malraux, à qui l'on avait ôté la cigarette des lèvres. 


Ou la mésaventure posthume arrivée à Jean-Paul Sartre, en 2005, à l'occasion du centenaire de sa naissance : sa cigarette avait été gommée de sa photo publiée sur le catalogue de l'exposition de la Bibliothèque nationale. Le comble du ridicule avait été atteint en 2009 avec l'affiche d'une exposition consacrée à Jacques Tati : le cinéaste y avait perdu sa célèbre pipe au profit d'un moulinet-à-vent... 


(...)" 



Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 33 Cours Pasteur- 33 000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50