Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Former le Salarié » Maîtriser la formation et la rémunération de la formation » Actualités

Actualité Maîtriser la formation et la rémunération de la formation

Formation professionnelle : le point sur les négociations en cours

Par - Modifié le 14-11-2008

Le 5 novembre dernier s’est tenue la 3ème séance de négociation entre les partenaires sociaux sur la réforme de la formation professionnelle.
Deux séances de négociation doivent encore avoir lieu, à l’issue desquelles un projet d’accord doit être établi et transmis au gouvernement.

Lors de ces séances, le MEDEF, syndicat patronal, a présenté aux organisations syndicales salariées différents documents de travail.
Voici les principales mesures contenues dans ces documents.

1/ « Les enjeux et priorités de la formation professionnelle »

Le MEDEF met en exergue deux enjeux :
- la formation professionnelle doit renforcer la compétitivité des entreprises et permettre aux salariés d’améliorer leurs compétences, de favoriser leur promotion sociale ;
- l’accès à la formation des salariés et des demandeurs d’emploi, ainsi que la qualité et l’efficacité « professionnalisante » des actions de formation doivent être améliorés.

De plus, le MEDEF définit 5 priorités :
- assurer une qualification aux jeunes sortants du système éducatif ;
- améliorer la lisibilité des dispositifs et simplifier les modalités de mise en œuvre ;
- renforcer le dialogue social au niveau des branches et des entreprises sur la formation professionnelle ;
- améliorer la gouvernance de la formation professionnelle, et notamment le partage des compétences entre l’Etat, les régions et les partenaires sociaux ;
- évaluer les politiques de formation professionnelle.

2/ Les idées proposées

  • Concernant la professionnalisation et l’accès à l’emploi, le MEDEF souhaite améliorer le dispositif du contrat de professionnalisation avec l’idée d’introduire une période probatoire avant le contrat.


  • Concernant le plan de formation, le MEDEF propose que celui-ci soit établi autour de 2 catégories d’actions de formation (et non plus 3) : l’adaptation au poste de travail et le développement des compétences. La catégorie « évolution ou maintien de l’emploi » disparaitrait donc.


  • Concernant le DIF (droit individuel à la formation), la question de la portabilité du DIF a été évoquée. La portabilité permettrait aux salariés, dont le contrat de travail a été rompu et qui bénéficient d’heures de DIF, de conserver et d’utiliser ces heures dans leur nouvelle entreprise.
    Par ailleurs, pour les salariés en CDD, le MEDEF a proposé de remplacer le DIF-CDD par un « accès facilité au CIF-CDD".


  • Les prochaines séances de négociation devraient porter sur le financement de la formation professionnelle, sur la mission des OPCA (organismes paritaires collecteurs agrées) et la gouvernance de la formation professionnelle.

    Article précédent La formation en chiffres :

    Article suivant Relance de l'emploi :


    Vous avez des questions sur le sujet Maîtriser la formation et la rémunération de la formation ?

    Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

    Vous êtes...

    •  
    •  
    •  
    •  

    Commenter cet article




    Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

    Voir les conditions générales d'utilisation

    Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

    Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

    Recevez gratuitement notre Newsletter !

    Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

    Personnalisez votre Newsletter :

    Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

    Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

    Votre inscription a bien été prise en compte !

    Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

    Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

    Publicité