Bon nombre de familles sont obligées de se serrer la ceinture, et renoncent à partir en vacances. Pourtant, la Direction de l'information légale et administrative (DILA) rappelle que certaines aides au départ en vacances existent, en plus de celles qui peuvent être accordées par le comité d'entreprise, et met à cet effet certaines fiches pratiques à disposition.

Ainsi, le billet de congé annuel, proposé par la SNCF, permet aux salariés du privé et du public de bénéficier d'un tarif réduit pour l'achat d'un billet aller-retour en train (au moins 200 km en tout) à l'occasion d'un congé annuel.

Le chèque vacances, qui se présentent comme un chèque au montant établi à l'avance, constitue un titre de paiement prépayé, dont les salariés peuvent bénéficier sous certaines conditions.

Ces chèques permettent de régler des prestations liées aux loisirs et aux vacances (hébergement, restauration, transports, activités culturelles) partiellement ou en totalité.

Enfin, signalons que certaines Caisses d'allocations familiales accordent à leurs allocataires des bons intitulés "aide aux temps libres", autrement appelés "bons Caf, "bons loisirs"...