Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Actualité Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Retraite : le projet de réforme 2010 avant/après, quels vont être les principaux changements ?

Par - Modifié le 25-10-2010

Le projet de réforme 2010 avant/après : quels vont être les principaux changements ?

Le projet définitif de réforme des retraites qui sera présenté à l'Assemblée Nationale le mardi 7 septembre prochain, porte essentiellement sur sept points clés : l'âge légal de départ à la retraite, l'âge requis pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein, la durée de cotisation, la prise en considération de la durée de la carrière, la prise en considération de la pénibilité du poste de travail, le taux de contribution des salariés touchant les revenus les plus élevés, et le taux de contribution des fonctionnaires.

Domaines

Dispositif actuel

Projet de réforme

L'âge légal de départ à la retraite

60 ans

L'âge serait repoussé à

62 ans en 2018 (augmentation de 4 mois/an)

L'âge requis pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein

65 ans

L'âge serait repoussé à

67 ans en 2023

La durée de cotisation

- 2010 : 162 trimestres (40,5 ans)

- Augmentation progressive jusqu'en 2012 pour atteindre 164 trimestres (41 ans)

La durée de cotisation serait allongée à 166 trimestres (41,5 ans).

La prise en considération de la durée de la carrière

Dispositif « carrières longues » :

- Les salariés ayant commencé à travailler à 14 ou 15 ans peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 58 ou 59 ans.

- Les salariés ayant commencé à travailler à 16 ans peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 60 ans.

- Le dispositif « carrières longues »serait maintenu.

- Le dispositif serait étendu aux salariés ayant commencé à travailler à 17 ans qui pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à partir de 60 ans.

La prise en considération de la pénibilité de la carrière

La pénibilité n'est pas prise en compte

Les salariés dont l'état de santé est dégradé à la suite d'expositions à des facteurs de pénibilité liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement agressif, ou à certains rythmes de travail pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à partir de 60 ans.

Le taux de contribution des salariés touchant les revenus les plus élevés

Le taux de contribution au régime des retraites, des personnes qui sont soumises à la tranche la plus élevée de l'impôt sur le revenu serait augmenté d'un point.

Le taux de contribution des fonctionnaires

Les fonctionnaires bénéficient d'un taux de contribution au régime des retraites spécifique de 7,85 %.

Le taux de contribution des fonctionnaires au régime des retraites serait progressivement aligné sur le celui des salariés privés

10,55%.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • lydiebellulle - Visiteur Le 31-08-2010 à 13:45

    et les pour les femmes qui ont arrétés de travailler pour élever leurs enfants, rien... ???? La pénibilité au travail dans le BTP y connaissent pas...... ???? Tout cela me fait pas rire

  • Nat-1 - Visiteur Le 31-08-2010 à 14:09

    Qu'est-ce qui est mieux, ne plus avoir de retraite du tout ?

  • Onnousberne - Visiteur Le 31-08-2010 à 14:45

    ceci n'est encore qu'un projet si je ne me trompe pas. Si tous le monde se mobilise (entre autre le 7 septembre) hors considération politique, toutes générations et tous métiers confondus. fonctionnaires et travailleurs du privés, chômeurs et retraités, peut-être cela pourra-t-il changer. Pour ma part je serai pour la première fois en 50 ans dans la rue parce que le financement de la retraite est possible sans réduction de taux et sans allongement de la durée de travail du moins dans un premier temps dans les 10 prochaines années. Ne nous trompons pas. On nous berne. et nous avons cotisé longtemps et beaucoup.

     

  • nolaure840 - Membre Le 31-08-2010 à 15:08

    Et qu'en est-il des 2 ans par enfant qui comptaient pour la retraite ? est-ce toujours existant, passé à 1 an ou totalement exclu maintenant ? ce n'est tout de même pas tout à fait juste si c'est supprimé car même si nous nous arrêtons de travaillé pour faire des enfants, nous contribuons ainsi au renouvellement de la population, ce qui me semble nécessaire pour éviter le vieillissement de la population, non ?!

  • genesi81 - Visiteur Le 31-08-2010 à 15:14

    Personne ne parle des travailleurs qui ont déjà de gros Pb de santé dès 50 ans et qui compte sur la retraite pour avoir un avenir un peu plus correcte. On ne parle que de ceux qui ont un état de santé dégradé à la suite d'expositions à des facteurs de pénibilité liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement agressif, ou à certains rythmes de travail. La défection de la sécurité sociale et l'augmentation des années de travail vont entrainer une régression de l'Esperance de vie des travailleurs. Remarque, de cette manière, on va très vite régler le Pb des retraites au bénéfice des gestionnaires.

  • Danilo - Visiteur Le 31-08-2010 à 15:39

    Nous devrions cotiser chacun pour sa retraite personnelle.

     Et non pas pour les autres.

  • montessuis - Visiteur Le 31-08-2010 à 15:46

    Si les gouvernants de tous bords avaient réagit bien avant tous ces problèmes, il s'agissait de prendre en compte uniquement le nombre de trimestres cotisés tous régimes confondus (privé, public, état, députés, sénateurs, etc...) soit en admettant 40 ans de cotisations et sans tenir compte de l'âge, (celui qui a commmencé plus tôt par plus tôt)ce qui ne pénaliserait aucun retraité et éviterait les disparités et surtout les petites retraites, tenir compte bien-entendu les femmes qui sont restées au foyer pour élever les enfants en donnant des trimestres compensateurs car ce sont elles qui seront lésées.

  • Jean S-1 - Visiteur Le 31-08-2010 à 16:54

    Les travailleurs reconnus handicapés devraient je crois pouvoir continuer à la prendre à 60 ans à taux plein. Non?

  • Aldolafleur - Visiteur Le 31-08-2010 à 18:50

    La retraite  à 60 ans pour tout le monde, arrêtons de prendre les gens pour des idiots, il y a de l'argent dans les caisses, que le gouvernement rembourse ce qu'il on prit à droite et à gauche, et qu'il arrêtte à leur tour, de gaspiller l'argent des contribuables

  • michel-1 - Membre Le 31-08-2010 à 19:34

    Il sera pratiquement impossible de se faire reconnaitre en maladie professionnelle avec un taux de 20% d'incapicité

    Les medecins experts sont de meche avec les employeurs pour ne pas reconnaitre les maladie professionnelle

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés