Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Actualité Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Retraite : le projet de réforme 2010 avant/après, quels vont être les principaux changements ?

Par - Modifié le 25-10-2010

Le projet de réforme 2010 avant/après : quels vont être les principaux changements ?

Le projet définitif de réforme des retraites qui sera présenté à l'Assemblée Nationale le mardi 7 septembre prochain, porte essentiellement sur sept points clés : l'âge légal de départ à la retraite, l'âge requis pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein, la durée de cotisation, la prise en considération de la durée de la carrière, la prise en considération de la pénibilité du poste de travail, le taux de contribution des salariés touchant les revenus les plus élevés, et le taux de contribution des fonctionnaires.

Domaines

Dispositif actuel

Projet de réforme

L'âge légal de départ à la retraite

60 ans

L'âge serait repoussé à

62 ans en 2018 (augmentation de 4 mois/an)

L'âge requis pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein

65 ans

L'âge serait repoussé à

67 ans en 2023

La durée de cotisation

- 2010 : 162 trimestres (40,5 ans)

- Augmentation progressive jusqu'en 2012 pour atteindre 164 trimestres (41 ans)

La durée de cotisation serait allongée à 166 trimestres (41,5 ans).

La prise en considération de la durée de la carrière

Dispositif « carrières longues » :

- Les salariés ayant commencé à travailler à 14 ou 15 ans peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 58 ou 59 ans.

- Les salariés ayant commencé à travailler à 16 ans peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 60 ans.

- Le dispositif « carrières longues »serait maintenu.

- Le dispositif serait étendu aux salariés ayant commencé à travailler à 17 ans qui pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à partir de 60 ans.

La prise en considération de la pénibilité de la carrière

La pénibilité n'est pas prise en compte

Les salariés dont l'état de santé est dégradé à la suite d'expositions à des facteurs de pénibilité liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement agressif, ou à certains rythmes de travail pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à partir de 60 ans.

Le taux de contribution des salariés touchant les revenus les plus élevés

Le taux de contribution au régime des retraites, des personnes qui sont soumises à la tranche la plus élevée de l'impôt sur le revenu serait augmenté d'un point.

Le taux de contribution des fonctionnaires

Les fonctionnaires bénéficient d'un taux de contribution au régime des retraites spécifique de 7,85 %.

Le taux de contribution des fonctionnaires au régime des retraites serait progressivement aligné sur le celui des salariés privés

10,55%.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • fleur de sel - Membre Le 31-08-2010 à 20:32

    uniformiser les calculs et la durée de cotisation serait un plus et une mesure plus juste ,nous ne sommes plus à l'ère de la machine à charbon et les plus mal servis ne sont pas ceux que l'on pense

  • mimi-3 - Visiteur Le 31-08-2010 à 20:54

    PEUT ON ESPERER QUE LES FONCTIONNAIRES S ALIGNENT SUR LES VRAIS TRAVAILLEURS

    QUE Ceux qui préparent le projet FASSENT 8 JOURS SUR UN CAMION EN TP, et ou à la chaîne en usine !! peut-être que les réformes serontplus réalistes

  • continental - Visiteur Le 31-08-2010 à 21:00

    Et si il n'y avait pas de retraites et si il n'y avait pas de congés payés et si il n'y avait pas de sécurité sociale etc... .Ne nous laissons pas abuser . Voilà la raison pour laquelle il y a une manifestation le 7/SEPTEMBRE !!!.Les acquis nous ont coûtés trop cher à obtenir !!! .Un peu de respect pour ceux qui sont morts en 1936 !!!

  • marclau - Visiteur Le 31-08-2010 à 23:37

    Pour que les Français puissent percevoir une retraite il faut tout d'abord leur donner du travail !!!  Ce qui n'est pas le cas depuis de nombreuses années ..... grâce à ces "très chers"  CAPITALISTES  et les gouvernants de droite comme de gauche qui  ont laissé faire cette désastreuse mondialisation  qui  leur permet de  "se goinfrer" FIANCIÈREMENT sur le dos des  travailleurs des pays à bas coût  !!!  Alors cette soit disant réforme des retraites est une véritable "mascarade" !!!  Mais le 7 SEPTEMBRE il faut que tout le monde se mobilise : salariés du public, du  privé, chômeurs, retraités, artisans, commerçants etc....  afin que l'actuel gouvernement comprenne que nous ne sommes pas dupes  et que leur discours est tout à fait stérile   De  plus,   compte tenu des carrières actuelles ... le montant des retraites ne leur coûtera pas très cher !!! Ne croyez pas leur sempiternelle discours sur  l'allongement de la vie ....  regardez autour de vous ceux qui disparaissent bien avant l'âge de la retraite .... où peu de temps après .... !!!   ALORS TOUS ENSEMBLE  MOBILISONS NOUS LE 7 SEPTEMBRE PROCHAIN  !!

  • Yoyo44 - Visiteur Le 01-09-2010 à 08:19

    Nos chers (très chers ?) dirigeants nous rabâchent que le monde a changé, que le travail physique n'est plus la source de richesse d'autrefois, maintenant c'est la finance qui enrichit la planète avec la mondialisation, et que c'est cela qui nous impose de modifier le système de retraite ! OK ! d'accord ! Alors changeons le mode de financement des retraites en ponctionnant plus sur les revenus du monde de la finance qui "dégueule" de fric à ne plus savoir qu'en faire et destabilise les nations ! Si nos hommes politiques étaient un peu moins liés à ce monde financier ils auraient peut-être un peu plus de courage pour imposer un plus forte taxation de la finance mondiale !
  • goni - Visiteur Le 01-09-2010 à 10:05

    Comme d'habitude on aligne par le bas, on précarise les travailleurs et surtout on essaye de les diviser. Donc sauvons le grand capital, courbons l'échine, et travaillons plus pour mourir au travail. Merci Monsieur le président

  • pat54 - Visiteur Le 01-09-2010 à 10:57

    on oublie comme d'habitude les mères de famille de 3 enfants 

    non seulement on s'arrête un peu pour les élever puis on retravaille tout en les élevant, cette double tache ne nous est même pas gratifiée alors qu'lle est reconnue dans le public qui obtient des congés plus facilement que dans le privé et les mères partent plus tôt en retraite

    c'est honteux, nos politiques n'abordent même pas le sujet, de plus qu'ils aient le courage de tout uniformiser, après on parlera de durée de cotisation égale pour tout le monde

     

  • LILY-1 - Membre Le 01-09-2010 à 11:06

    il est vrai que nous devons préserver nos retraites, nous devons faire des efforts mais TOUS de le même façon

    plus de privilèges, plus de passe droit, tout le monde doit être logé à la même enseigne (sauf bien sûr les personnes ayant des emplois "pénibles" encore faut il donner une valeur à ce terme "pénible", on classe les conducteurs de train dans ce domaine que doit on dire d'un ouvrier devant une machine pendant 7h !!!!)

    une dernière chose, ces messieurs ne parlent pas des mamans qui mènent deux jobs et cela 24h/24h 365 jours? que fait on pour elles !!!!!!!!!!!!

  • jojo 57 - Visiteur Le 01-09-2010 à 12:10

    jojo 57

    il faut faire quelque chose rapidement, il ne faut pas ce voiler la face,

    proposition laissons la retraites a 60 ans pour toutes les personnes qui  desirent la prendre surtout ceux qui ont commencés a travailler a 14 ans et laissons les autres continué mais à  condition de percevoir un plus au fur et a mesure des année suplémentaire ce qui n'est pas le cas en ce moment ou certains continu à travailler et à cotiser mais ne percevront pas plus quand il vont arreter

    laissons les gens arreter a l'age qu'ils desirent et laissons les autres continués a travailler

    le gouvernement devrait obliger les entreprise à embaucher un depart , une embauche

  • wittel - Visiteur Le 01-09-2010 à 12:24

    J'ai commencé à travailler à 26ans, après avoir eu la chance de faire des études bien que venant d'un milieu très modeste (mon père a un BEP/CAP et ma mère n'a aucun diplôme). 

    Ma retraite est aujourd'hui prévue en 2048, soit à 68ans. D'ici là, l'age de départ et le nombres d'années à cotiser auront encore évolué et il y a de fortes probabilités que je ne connaisse pas la retraite ou très peu, bilan: je cotise pour les autres et je n'en profiterai pas.

    Aussi à la lumière de ce fait il serait plus juste que chacun cotise pour soi, mais il est aussi vrai que les plus faibles revenus ne pourraient compter sur une retraite "décente" dans ces conditions. Avec ce même raisonnement il serait injuste qu'une minorité paie pour les autres (je tiens ce raisonnement bien que ne faisant pas partie des grosses fortunes).

    Chaque être humain appartient à une classe sociable donnée aussi chacun pourrait prétendre avoir la solution miracle et cracher gratuitement sur les propositions des autres. Le plus difficile est de s'extraire de sa classe sociale et de se mettre à la place des autres. Chaque classe sociale à des arguments valables à avancer pour défendre ses intérêts et/ou désapprouver les intérêts des autres parce que trop peu s'arrêtent et prennent le temps de comprendre les autres.

    Aussi je pense qu'une réforme s'impose aujourd'hui (même si le problème date de nombreuses décennie et de l'héritage que nous ont laissé nos grand-parents) et qu'elle doit résoudre les problèmes de fond:

    - trop de disparités entre secteur publique et secteur privé

    - trop peu de disparités entre travaux pénibles et travaux non pénibles (pour l'heure physiquement bien sûr car moralement et nerveusement il y a aussi fort à faire)

    - etc

    Chacun doit apporter sa pierre à l'édifice et ne pas vouloir avancer et continuer à se reposer sur les autres ne conduit jamais à rien de viable.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés