Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Actualité Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Retraite : le projet de réforme 2010 avant/après, quels vont être les principaux changements ?

Par - Modifié le 25-10-2010

Le projet de réforme 2010 avant/après : quels vont être les principaux changements ?

Le projet définitif de réforme des retraites qui sera présenté à l'Assemblée Nationale le mardi 7 septembre prochain, porte essentiellement sur sept points clés : l'âge légal de départ à la retraite, l'âge requis pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein, la durée de cotisation, la prise en considération de la durée de la carrière, la prise en considération de la pénibilité du poste de travail, le taux de contribution des salariés touchant les revenus les plus élevés, et le taux de contribution des fonctionnaires.

Domaines

Dispositif actuel

Projet de réforme

L'âge légal de départ à la retraite

60 ans

L'âge serait repoussé à

62 ans en 2018 (augmentation de 4 mois/an)

L'âge requis pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein

65 ans

L'âge serait repoussé à

67 ans en 2023

La durée de cotisation

- 2010 : 162 trimestres (40,5 ans)

- Augmentation progressive jusqu'en 2012 pour atteindre 164 trimestres (41 ans)

La durée de cotisation serait allongée à 166 trimestres (41,5 ans).

La prise en considération de la durée de la carrière

Dispositif « carrières longues » :

- Les salariés ayant commencé à travailler à 14 ou 15 ans peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 58 ou 59 ans.

- Les salariés ayant commencé à travailler à 16 ans peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein à 60 ans.

- Le dispositif « carrières longues »serait maintenu.

- Le dispositif serait étendu aux salariés ayant commencé à travailler à 17 ans qui pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à partir de 60 ans.

La prise en considération de la pénibilité de la carrière

La pénibilité n'est pas prise en compte

Les salariés dont l'état de santé est dégradé à la suite d'expositions à des facteurs de pénibilité liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement agressif, ou à certains rythmes de travail pourraient bénéficier d'une retraite à taux plein à partir de 60 ans.

Le taux de contribution des salariés touchant les revenus les plus élevés

Le taux de contribution au régime des retraites, des personnes qui sont soumises à la tranche la plus élevée de l'impôt sur le revenu serait augmenté d'un point.

Le taux de contribution des fonctionnaires

Les fonctionnaires bénéficient d'un taux de contribution au régime des retraites spécifique de 7,85 %.

Le taux de contribution des fonctionnaires au régime des retraites serait progressivement aligné sur le celui des salariés privés

10,55%.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • nm - Membre Le 04-11-2010 à 17:04

    Bonjour,

    Tout le monde accepterai de faire un effort, le même effort pour tous, c'est à dire quand les retraites du public seront alignées sur celles du privé. On retient les 25 meilleures années pour le calcul de la retraite dans le privé (alors qu'il y a 25 ans on gagnait 3 fois rien), alors que c'est sur les meilleurs 6 mois (autant dire le même salaire) pour le public. Chercher l'erreur! De même que les femmes avec trois enfants dans le public, partent à la retraite avec 15 ans de cotisations ! Cherchez le trou dans les caisses. Quand tout cela sera gommé, il sera peut-être possible de partir à l'age de 60 ans. Sinon nous ferons TOUS le même effort. Je suis navrée, mais je ne supporte pas les injustices. La France se dit être un pays d'égalité, alors faisons en sorte qu'elle le soit.

  • totoche - Visiteur Le 04-11-2010 à 18:18

    réaction de Toto

    j'ai fait des études longues, ai eu  un statut de vacataire pendant 10ans et à 65 ans si je prends ma retraite je n'aurai pas assez cotisé pour avoir un taux plein

    ça ne m'enchante pas de devoir travailler jusqu'à 65 ans mais je pense à nos enfants: ils devront se faire une retraite eux memes, assurer les aides pour leus parents agés (garder une personne agée à domicile ça coute très cher!) et payer la maison de retraite; il leur restera quoi pour vivre décemment?

    vous avez une autre solution pour financer les retraites? Taxer la classe moyenne? on l'est déjà suffisamment!

    réfléchissons avant de dire NON et pensons à nos enfants!!!!!!!!

  • Alain-2 - Visiteur Le 06-11-2010 à 08:25

    Bonjour,

    je ne vois rien dans ces documents concernant la retraite de TOUS les francais. A quand un même régime pour tous (y compris les élus et les personnels de la fonction publique, des transports ...)

    Merci de préciser dans vos titres qu'il ne s'agit que d'une petite partie des Salariés (ceux qui cotisent pour les autres)

  • sarsi - Visiteur Le 15-11-2010 à 15:30

    Bonjour,

    Avant de tapper sur la fonction publique : lisez et réfléchissez.

    Un exemple simple : salaire moyen 1700 euros.

    Dans le privé, la base de cotisation sera 1700 euros (régime général et complémentaire : taux de cotisation environ 10.55 (base + complémentaire)).

    Dans le public la base sera de 1250 euros pour le régime de base et 240 euros pour les complémentaires (et dans une administration ou le régime indémnitaire est favorable). Taux de cotisation : 7.85 + 5 soit 12.85 !

    Surprenant tout cela non ? Et oui, quand on connait, la vérité est tout autre.

    La question que l'on devrait se poser est la suivante : pourquoi dans le privé la cotisation retraite est plafonnée à environ 2800 euros. En clair, une personne gagne 5000 euros et ne cotise que sur la base du plafond sécurité sociale.

    Des énormités j'en vois plein.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés