Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Actualité Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Réforme des retraites : la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations fait ses propositions

Par - Modifié le 24-09-2010

En juin dernier, la HALDE s'était autosaisie du projet de réforme du système de retraite au motif qu'il créerait une discrimination envers les femmes, davantage concernées par les interruptions de carrière. Le 13 septembre dernier, la HALDE a formulé plusieurs propositions visant à améliorer le projet de réforme des retraites pour les salariés, hommes ou femmes, ayant interrompu leurs carrières pour l'éducation de leurs enfants:

- pour les salariés qui ont pris un congé parental, le maintien de l'âge de la retraite à taux plein à 65 ans, quelque soit le nombre de trimestres cotisés, et l'augmentation du montant de l'allocation afin de le rendre plus attractif, et qu'il soit plus souvent pris par les pères.

- pour le calcul du montant de la pension, la prise en compte des 100 meilleurs trimestres et non des 25 meilleurs années, ce qui correspond à la même durée de cotisation, et qui pénalise moins les travailleurs à temps partiel, et en Contrat à Durée Déterminée.

En effet, pour ces travailleurs qui connaissent souvent des interruptions de carrière il est difficile de cotiser durant 12 mois consécutifs sans interruption, ce qui les désavantage par rapport aux salariés en Contrat de travail à Durée Indéterminée. Le fait de comptabiliser la durée de cotisation de ces salariés en trimestres travaillés (130), plutôt qu'en années (25), permettrait donc une durée de cotisation équivalente, et non discriminatoire à leur égard.

- pour les salariés, à temps partiel, rendre effective la possibilité de cotiser sur la base d'un temps complet, avec prise en charge du surcoût pour l'employeur.

- pour le bénéfice des pensions de réversion, l'extension de ce dispositif aux personnes ayant perdu leurs partenaires de PACS, notamment afin d'intégrer les couples homosexuels.

Référence :

Délibération de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité du 13 septembre 2010. N°2010-202

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • diane-1 - Visiteur Le 01-10-2010 à 09:45

    A l'heure où l'on parle d'égalité H/F, il y aura toujours disparité..... A quand le jour où les hommes auront une grossesse difficile et accoucheront ? Jusque là, cette inégalité perdurera dans la carrière féminine.

  • patmamie - Membre Le 04-10-2010 à 09:03

    Bonjour,

    Tout à fait d'accord pour ne pas parler de discrimination Homme/femme, mais que dire des travailleurs âgés dont je fais partie qui ont pléthore de trimestre bien plus que ce qu'il est nécessaire pour obtenir une retraite anticipée au titre de début de carrière précoce mais qui malheureusement finissent leur carrière au chômage - trop vieux - donc si les ASSEDIC cotisent bien à l'assurance vieillesse - ces trimestres chômés ne sont pas pris en compte et pas moyen de les racheter... pour compléter seuls les années où ils manquent par exemple un trimestre le peuvent...

    cherchez l'erreur... mais bon c'est bon de se reposer à 50 ans et jusqu'à ... surtout si on tjours bossé malgré trois enfants très rapprochés...

    cordialemen t une jeune mamie

  • PINKYBOU - Visiteur Le 04-10-2010 à 09:07

    Pour le premier point : le maintien de l'âge de la retraite à taux plein à 65 ans, quelque soit le nombre de trimestres cotisés je suppose qu'il faut lire : faire comme si cette année de congé était une année de travail si tel n'est pas le cas, nous aurions une discrimination envers les personnes n'ayant pas l'intégralité de leurs trimestres. je suis assez sensible à l'équité homme/femme dans le travail - toutefois, il s'agit souvent d'une décision prise dans le couple et d'un arbitrage financier au regard des prestations de garde d'enfant (si couple il y a) ...

     

    - Je suis très ravi de cette interrogation sur les trimestres de références au lieu des années, pour ne pas pénaliser les trajectoires discontinues, cependant, je doute de la mise en oeuvre de tels calculs... Dans un système d'information idéal, les revenus trimestriels ... FAUDRAIT REVENIR AVEC TOUTES LES FICHES DE SALAIRES !!!!

     

    - quant à proposer pour les temps partiels une assiette de cotisation à temps, c'est un grand oui ! mais dans ce cas, pourquoi ne pas le proposer aux congés parentaux ?

    - reversion pacs ! yes !!!!

    enfin, ne rêvons, pas la HALDE Pèsera quedalle en cette période de rigueur, surtout que l'on cherche déjà à équilibrer les régimes de retraites ...

  • LILI - Visiteur Le 05-10-2010 à 09:29

    De toute façon on aura beau manifester, tous ceux qui ont le

    pouvoir dans ce pays en profitent et ne tiennent pas compte

    du peuple et de leurs problèmes car ils ne sont pas concernés

    par les problèmes d'argent. Ils sont protégés dès la naissance.

  • florisse - Visiteur Le 05-10-2010 à 09:29

    Discrimination comme toujours, c'est le mot d'ordre actuel. Certains disent que les femmes font le choix de s'arrêter de travailler puisqu'elles en ont les moyens !!! Ont t-ils regardé certaines réalités ?

    Le coût de la nourrice : le couple n'a pas les moyens de la payer et la femme est ainsi sacrifiée.

    Le mari qui doit être muté régulièrement (comme les militaires) et la femme une fois encore est sacrifiée.

    A quand la fin des sacrifices humains ?

  • ellyssa - Visiteur Le 12-10-2010 à 09:44

    IL NE FAUT PAS BAISSER LES BRAS. OUI JE PENSE QUE LES MANIFS çA SERT A QUELQUE CHOSE.

    A QUAND LA FIN DES PRIVILèGES. CE SONT LES SALARIéS QUI FONT TOURNER LES ENTREPRISES. ET L'ENSEMBLE DES SALARIéS (HOMMES ET FEMMES). L'éGALITé N'Y EST TouJouRS PAS QUOIQU'ON EN DISE, SELON LES SECTEURS D'ACTIVITé.

    PENSEZ VouS QUE LES EMPLOYEURS RECRUTERONT OU MAINTIENDRONT DANS L'EMPLOI DES SALARIéS âGéS DE PLUS DE 60 ANS. A 45 ANS ILS SonT CONSIDéRéS COMME SENIORS. NE SOYONS PAS DUPES.

    MANIFESTONS ET QUE LE GOUVERNEMENT TIENNE COMPTE DES VOIX DU PEUPLE.

    ELLYSSA

     

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité