Afin de limiter l'ampleur de la journée de mobilisation du 12 octobre contre la réforme des retraites, Nicolas Sarkozy a demandé au Gouvernement de déposer au Sénat deux  amendements au projet de réforme. Le premier concerne les mères de famille dont la carrière a été interrompue, le second les parents d'enfants handicapés. Ainsi, ils pourraient partir en retraite à 65 ans, au lieu de 67 ans, en bénéficiant d'une pension à taux plein.