Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Brève Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Retraite : éviter les pas dans la rue, en faisant un pas vers les mères et parents d'enfants handicapés

Par - Modifié le 08-10-2010

Afin de limiter l'ampleur de la journée de mobilisation du 12 octobre contre la réforme des retraites, Nicolas Sarkozy a demandé au Gouvernement de déposer au Sénat deux  amendements au projet de réforme. Le premier concerne les mères de famille dont la carrière a été interrompue, le second les parents d'enfants handicapés. Ainsi, ils pourraient partir en retraite à 65 ans, au lieu de 67 ans, en bénéficiant d'une pension à taux plein.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • patrice-1 - Visiteur Le 18-10-2010 à 10:39

    Bonjour aux parent qui ont un enfant handicapé , pourquoi faut t'il , avoir été arreté deux mois ou 2 ans pour y avoir le droit, quand on a l'enfant ou aldulte toute l'année il  faut gérer le suivie ,quand il est dans un centre, sont transport pour c'est déplacement ou tous ce qu'il suis derrière ,c'est a vous de bouger sinon c'est pas les autres qui vont gérer pour vous.SA SERAI BIEN QU'ONT PRENNE PLUS INITIATIVE POUR LES ENFANTS ANTICAPES SUR LE LONG TERME  ( faire plus centre par exemple et gérés avec plus d'implication)

  • AJSMS - Visiteur Le 19-10-2010 à 09:24

    Il n'y a heureusement pas la moitié des Français qui soit hostile à cette nécessaire réforme. Beaucoup de propos anti-réforme ne sont pas fondés ou ne volent pas haut.

    Vivons plus longtemps qu'avant mais dans de bonnes conditions, en pensant aux générations qui suivent, le vrai problème, c'est le manque de travail des syndicats, qui au lieu de prêcher sans cesse au foutoir et à un gaspillage monstre, feraient mieux d'organiser un retour au bien-être au travail, à la conscience professionnelle. Aujourd'hui de nombreux travailleurs sont malheureux au travail, c'est là le vrai problème, la faute est dans tous les camps. Arrêtons les idées simplistes et grotesques du patron à combattre, car c'est bien les chefs d'entreprises qui offrent de l'emploi, si nous les chassons du pays, adieu la retraite et bonjour la survie.

    Mais ces propos ne vont pas dans la bouche de nos principaux meneurs syndicaux qui vivent sur la misère des gens et n'ont d'intérêt personnel qu'à détruire notre pays.

    Nous avons la chance de vivre en paix, n'attendons pas le chaos pour revoir nos bases, et respectons ceux qui veulent travailler en ne les bloquant pas.

  • nm - Membre Le 04-11-2010 à 17:00

    Bonjour,

    J'ai 54 ans,  élevant seule une fille, j'ai du travailler jusqu'à 12 heures par jour, pour pouvoir me reposer à ma retraite, aussi, c'est la mort dans l'âme que j'apprends que je ne partirais pas à la retraite à 60 ans, à 67 je serai morte depuis longtemps. Je suis épuisée de toujours ramer dans le sens contraire du courant... je n'avais nul besoin de ce coup de massue! Merci Monsieur Sarkozy, vous resterez pour moi celui qui a tué mes rêves.

  • RH - Visiteur Le 04-11-2010 à 18:17

    Les femmes de 40 à 50 ans, grâce aux dispositifs de solidarité, ont autant, voir plus de trimestres d'assurance que les hommes. Elles en veulent toujours plus !

    Un paramètre n'est jamais pris en compte : bénéficiant de 6 ans de plus d'espérance de vie, les femmes perçoivent leurs pensions plus longtemps que leurs maris. Et elles touchent une pension de reversion pendant 6 ans, cumulée avec la leur.

    Cela fait combien au total ?

    Question mal élevée n'est-ce pas ?

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité