Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Actualité Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Nouvelle semaine de protestation contre la réforme des retraites

Par - Modifié le 18-10-2010

Trois millions de personnes selon les organisations syndicales, 825 000 selon la police ont manifesté le samedi 16 octobre contre le projet de réforme des retraites.

Aujourd'hui à la veille de l'adoption du projet de réforme des retraites par le Sénat, une nouvelle journée de mobilisation est organisée. Les organisateurs prévoient encore une augmentation du nombre de manifestants, y compris avec le ralliement des lycéens et des étudiants, bien qu'avec le temps le nombre de salariés grévistes ait tendance à diminuer.

Rappelons que depuis le mardi 12 octobre 2010, de plus en plus de préavis de grève reconductibles ont été déposés.

Ces préavis présentent des avantages à la fois pour les salariés qui sont couverts juridiquement tout en restant libres chaque jour de reconduire ou non le mouvement, et pour les syndicats qui n'ont pas à redéposer chaque jour un nouveau préavis et peuvent s'en remettre à la volonté des salariés, sans appeler formellement à la poursuite du mouvement.

Cependant, le dépôt d'un préavis reconductible par une organisation syndicale n'est pas sans risques puisque ce préavis n'oblige pas les salariés à poursuivre leur arrêt de travail, quand bien même les syndicats appellent à la pousuite du mouvement.

Par ailleurs, le caractère reconductible d'un préavis de grève ne constitue en rien une garantie de résultats en terme de revendications.

De leur côté, les travailleurs du port de Marseille utilisent la pratique de la grève perlée qui consiste en une exécution du travail au ralenti ou dans des conditions volontairement défectueuses, sans interruption véritable de l'activité.

Cette pratique, qualifiée de mouvement illicite, est condamnée par les juges, et peut donner lieu à une sanction disciplinaire de la part de l'employeur.

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • bribri - Visiteur Le 19-10-2010 à 15:59

    Quel autre moyen les salariés ont-ils que de bloquer les raffineries puisque le gouvernement ne veut pas nous entendre. Nous nous sommes battus pour avoir la retraite à 60 ans nous nous battrons pour la garder à 60 ans.

  • Angela01 - Visiteur Le 19-10-2010 à 16:24

    Ben voyons, faut pas rêver! Il y a bien 20ans de cela, Présidents de la République et Ministres ont tiré la sonnette d'alarme, et personne n'a voulu écouter et en prendre mesure! En effet, malheureusement, c'est aujourd'hui nous qui en payons les pots cassés... Ceux qui sont près de la retraite, et ceux qui ne sont pas prêts d'y être, des classes plus jeunes, ou ayant commencé à travailler plus tard... Ou les femmes, surtout, pour qui le travail à la maison n'est pas pris en compte. C'est vrai que c'est pas du travail d'être une femme au foyer et d'élever et éduquer ses enfants, qui seront plus tard eux-mêmes des salariés! On ne va plus faire d'enfants, ainsi il n'y aura plus ce problème, et dans 20 ans, il y aura encore moins de salariés, moins de personnes pour payer les impôts, etc...

     

    De toute façon, il faut bien des mesures. Commençons d'abord par respecter un peu plus les artisans, qui bossent minimum 50 à 60H  par semaine, par tous les temps, et qui touchent une misère à la retraite... Certes, c'est un choix de métier, mais peut-être faudrait-il aussi moins chouchouter les types style SNCF (toujours en grève d'ailleurs, et à prendre les gens en otage!), EDF.... avec plein d'avantages, et une bien meilleure retraite et souvent plus tôt... Et ne parlons pas des chômeurs qui touchent souvent au moins deux fois plus que les retraité(e)s !

     

    Bref, la France est en train de s'enterrer, et ça a commencé bien avant que le gouvernement actuel et notre cher Président... Je ne voudrais pas être à sa place d'ailleurs, pour tout l'or et richesses du monde !

     

    Alors ceux qui veulent grêver et manifester, c'est un choix et un droit, mais arrêtez de prendre les gens en otage, de leur faire subir ces contraintes! Un peu de respect et d'humanité !

  • phlipper - Visiteur Le 19-10-2010 à 19:50

    C'est formidable ! : les jeunes défilent pour que je parte en retraite plus tôt alors que j'étais tout à fait d'accord pour travailler plus longtemps !

    C'est tristement risible d'entendre les fonctionnaires, les cheminots, l'EDF etc. scander la retraite à... 60 ans !... Chiche !

    Un peu de patience, une dégradation de la note va nous amener prochaînement à rejoindre la Grèce, l'Espagne, le Portugal etc. dans des mesures dragstiques et incontournables !... Ou, au mieux, les jeunes vont devoir assumer l'égoïsme des anciens ! Ayez le courage de leur dire !!!

  • gwennaëlle - Visiteur Le 20-10-2010 à 09:28

    Au lieu de se chipoter entre différents corps de métier il serait plus intelligent de s'unir pour maintenir les acquis de la retraite à 60ans. Pensez-vous que nos dirigeants veulent donner l'exemple en s'alignant sur le même nombre d'annuités que le commun des mortels que nous sommes ? Auront-ils une retraite de misère en cotisant moins longtemps ? Quand vous avez 50 ans et vous vous retrouvez au chômage, personne pratiquement ne veut vous embaucher car en plus vous coûtez trop cher... De plus, en faisant travailler les séniors, qui fera travailler les jeunes : encore plus de chômeurs parmi eux. Il faut arrêter, il n'y aura plus de retraite à payer si cela continue tellement les travailleurs du moins ceux qui ont vraiment trimé, seront usés et mourront plus vite !

    Oui, il y a vraiment des gens qui bossent dur ! Alors, ne nous divisons pas ridiculement et essayons de prouver qu'il y en a marre d'être gouvernés par des privilégiés qui ne pensent qu'à eux !

  • bruno 1566 - Visiteur Le 20-10-2010 à 09:31

    Ah ah ah ! Les gens qui se plaignent des manifs et de ceux qui ont le "courage" de descendre dans la rue. On les connait : les vieux, (ils y sont deja en retaite !), les patrons, des gens : les actionnaires et les sympatisans d'un parti que l'on connait tous ! Enfin bref, ne crachons pas sur les fonctionnaires ! Car s'ils n'etaient pas là pour défendre nos droits et acquis sociaux, qui le ferait à votre place ! Gentils travailleurs obéissants aux ordres du patronat (bosse et tais-toi !) appeurés par les menaces de représailles de leurs employeurs (je sais ce que c'est). Croyez-vous que nous les ouvriers sommes libres de nous exprimer et de manifester dans ce pays ? Alors arrêtons de cracher dans la soupe et soutenons ceux qui nous defendent, public, privé, soyons unis et tout ira mieux ! Des gens bien pensant disent qu'il faudrait manifester en silence, en baissant la tete et en ne gênant personne ! Pas sur d'être entendu par notre cher gouvernement.

  • Cassiopé - Visiteur Le 20-10-2010 à 09:32

    Faire la grève est un droit et c'est très bien.

    Empêcher de travailler ceux qui ne la font pas, c'est digne de FACHISTES INTOLLERANT et IRRESPONSABLES !

  • yves - Visiteur Le 20-10-2010 à 09:47

    Il est dommage en france qu'on ne puisse pas se mettre d'accord sur des points communs au niveau des politiques. Chacun étant au pouvoir promulgue sa loi sans se soucier de l'autre contre pouvoir, alors on abouti à ce que l'on voit aujourd'hui, la france paralysée.

    Elle ne fait que s'enfoncer un peu plus dans la dette, et la douleur ne sera que plus aigüe après avec une augmentation des impôts CSG etc que tout le monde paie. Lors des manisfestations, il serait temps de revendiquer le ras le bol des politiques, d'ailleurs on s'en rend compte lors des élections les gens ne viennent plus voter. Et ces gens ne sont élus qu'avec souvent en réalité moins de 20% du peuple, comment gouverner avec si peut de crédibilité.

    Réfléchir à ça et agir dans les urnes n'est ce pas la première bonne manifestation car descendre dans la rue en dernier recours ce n'est qu'un pansement face à l'hémoragie trop souvent récupérée par les politiques. C'est le cas avec les jeunes aujourd'hui; quel dommage. Si ça pouvait réveiller les consciences, ces grèves n'auraient pas été inutiles.

  • Geepy - Visiteur Le 20-10-2010 à 09:49

    Tant de beaux discours, artisans qui travaillent 50/60 heures pour une retraite de misere=> rappel: la retraite est fonction des déclarations de revenus ! s'ils préfèrent ne pas déclarer pour investir dans des appartements c'est un choix...

    Le problème de fond est peut-être le partage des richesses.

    Les employés ont été remplacés par des machines achetées grace a du travail fourni par des humains, machines qui ne paient pas de cotisations...

    Les entreprises sont devenues des outils de bénéfice pour les actionaires, usurpant la qualité de "partenaire social".

    Ayant connu de près l'Allemagne depuis quelques années, j'ai pu constater que la vie y est moins chère, impôts payés et à qualification équivalente les revenus sont 60% supérieurs, le seuil du revenu de pauvreté est à 1400 euros/mois, etc...

    D'ou proviennent ces différences ?

    Pourquoi nous comparer avec des pays comme la Roumanie, la Chine et autre ?

    Pourquoi un gouvernement dont les sondages démontrent une popularité au plus bas reste autant indifférent aux échos de la population ?

    Pourquoi nos ex services publics alimentent ils des fonds de pensions (Suez, Veolia) et n'avons nous pas d'argent pour nos retraites ?

    Pour ma part, lorsque je dépose un billet de 10 euros sur la table le soir, le lendemain il n'y a toujours que 10 euros.

    Comme quoi, seul le travail peut générer de la richesse, richesse dont de moins en moins de monde voit la couleur...

  • Thuthu - Visiteur Le 20-10-2010 à 09:53

    Merci à tous ceux et toutes celles qui se mobilisent sans faillir. Le droit de grève est un droit tout théorique dans certains secteurs, dont le mien.

    Merci à vous et ne battez pas en retraite !

    La manifestation est une des formes de l'expression dans un pays démocratique, lorsque le temps n'est pas au bulletin de vote, c'est le seul : oui le seul car aujourd'hui, légalement, on ne peut recourir au référendum puisque le décret d'application n'est toujours pas paru.

    Cela dit, est-ce que cela changerait quelque chose ? Ce gouvernement affiche un mépris réel de l'opinion des Français et des Françaises, et donc de la démocratie. Il affiche également un mépris de la République, en divisant pour mieux régner. Car, oui, parfois on pourrait parler de règne.

  • Chloé SA - Visiteur Le 20-10-2010 à 10:40

    Pour ma part ce que je trouve choquant ce sont les non réponses, les actes cachés des membres du gouvernement, et les euphémismes employés pour décrire la réalité des derniers événements.

    Ce qui me choque c'est peut être plus tout ce qui est mis en place dans divers domaines par le gouvernement pour nous cacher la réalité sciemment et, ou la modifier. Un exemple parmi tant d'autres : les définitions et modes de calculs du chômage en France ont été modifiés à plusieurs reprises en l'espace de quelques mois. Cette information provient d'un ami qui travaille depuis des années aux Assedic et qui est chargé de remettre ces données pour sa circonscription. Evidemment les calculs de l'Insee sont toujours identiques mais si le gouvernement impose un changement de définition d'un chômeur alors les meilleurs calculs du monde ne seront plus valables. Et c'est exactement ce qui se passe. Ils n'en ont pas le droit mais ils le font.

    Alors pour ou contre les manifestations contre la réforme des retraites ? A mon avis la question n'est pas là. Allez voir une manifestation et vous verrez que les revendications ne concernent pas uniquement les retraites. Vous verrez des personnes qui ne veulent plus entendre parler d'affaire de financement et détournement et demandent des démissions. Vous verrez aussi le monde de l'éducation et des parents qui ne comprennent pas pourquoi des dispositifs d'aide aux enfants ont été supprimés. Des citoyens qui se disent que ces manifestations sont l'occasion de montrer, quelque soit son métier, que tout le monde est ensemble, pour une fois.

    Alors je dirai plutôt pour, pour les manifestations contre un gouvernement qui sous pretexte de rigueur assomme les citoyens et manipule les informations. Nous sommes plusieurs millions de citoyens, jusqu'à preuve du contraire c'est un chiffre amplement suffisant pour faire pencher la balance. Je ne suis pas pour le refus en bloc des réformes mais je ne suis pas non plus pour un gouvernement et des décisions prises en défaveur de la majorité des citoyens.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés