Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... » Actualités

Brève Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Cotiser plus longtemps pour financer le régime des retraites

Par - Modifié le 13-05-2013

Même si les salariés sont pessimistes quant à l'avenir des retraites, il semble qu'ils devront bientôt cotiser jusqu'à 44 annuités pour sauver le régime.

Le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, reçoit, lundi 13 mai 2013, les partenaires sociaux pour discuter des réformes que le gouvernement entend mener, notamment au sujet des retraites. Il projetterait d'allonger la durée des cotisations, sans pour autant toucher à l'âge légal de départ à la retraite.

Le Président de la République et le gouvernement sembleraient en effet privilégier la piste d'une augmentation de la durée de cotisation pour pouvoir bénéficier de la retraite à taux plein, passant probablement de 41 ans et demi à 44 ans. L'âge de départ à la retraite de 62 ans ne serait, quant à lui, pas modifié.

De son côté le syndicat patronal du Medef plaide non seulement pour un allongement de la durée de cotisation, mais aussi pour un recul de l'âge de départ à la retraite à 65 ans d'ici 2040, ce que refusent les syndicats de salariés. Pour la CGT, cette hausse serait inacceptable.

De même pour assurer l'avenir des retraites, et garantir un retour à l'équilibre du régime en 2020, François Hollande pourrait bien augmenter le taux de la CSG qui est prélevée sur les pensions des retraités les plus aisés (ce qui concernerait tout de même près d'un retraité sur deux), pour l'aligner sur celui des actifs.

Mais d'après les français, il n'est ni souhaitable ni nécessaire de taxer davantage les retraités. En effet, ils sont 72% à le penser. Ils sont tout autant à ne pas vouloir une baisse du montant des pensions de retraite. En revanche, ils sont 66% à estimer que, parmi les pistes de réforme envisagées, il est nécessaire d'augmenter la durée des cotisations. Quant à l'éventuel recul de l'âge légal de départ à la retraite, qui fait débat au sein des syndicats, seul un tiers des français dit qu'il n'est pas nécessaire ni souhaitable.

Par ailleurs, la grande majorité des français (76%) déclarent ne pas avoir confiance dans le gouvernement pour assurer l'avenir des retraites. Ce niveau d'inquiétude est le plus élevé depuis 2009. Parmi eux, ce sont les actifs qui sont les plus pessimistes : ils sont 86% à s'inquiéter du montant de leur retraite.

D'une manière générale, un français sur deux épargne en vue de sa retraite. Certains décident également de travailler plus longtemps et de cumuler emploi et retraite.

"Info-plus" Les 3 niveaux de cotisations qui permettent aux salariés de préparer leur retraite


Il existe deux niveaux de régimes de retraite obligatoire, et un troisième niveau qui est facultatif :

  • Le salarié cotise obligatoirement au régime de base - qui est la retraite versée par la sécurité sociale – et à l'un des régimes de retraite complémentaires : il en existe un pour les cadres (l'Agirc)  et un pour les salariés non cadres (l'Arrco). Les retraites complémentaires sont gérées par les partenaires sociaux. La pension de retraite complémentaire est versée en plus de la pension de base.
  • Le salarié a le libre choix d'adhérer et de cotiser à un régime de retraite supplémentaire. Il lui permet d'améliorer sa pension de retraite. Le régime de retraite complémentaire peut être mis en place au sein d'une entreprise. Dans ce dernier cas, le système de retraite supplémentaire d'entreprise fonctionne généralement sous forme d'adhésion obligatoire.

Sources : Le Figaro, 13 mai 2013 et Sondage Ipsos pour l'Union mutualiste retraite et Liaisons sociales, avril 2013

Notre dossier

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ... ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Cotiser plus longtemps pour financer le régime des retraites

  • François VOISIN - Membre Le 21-05-2013 à 09:44

    Stupide et inéfficace. En effet seuls 41% des gens de plus de 55 ans ont aujourd'hui un emploi car les entreprises se sont séparés des gens les plus âgés pour des raisons exclusivement financières( le salaire d'un ancien est plus élevé que le salaire d'un jeune. Aucune entreprise n'Embauche de salariés âgés. C'est de l'hypocrisie pure et dure! Cette politique paupérisera les plus anciens, merci à ceux qui ont travaillé toute une vie, belle reconnaissance de la nation! Le discours de Madame Pariso consiste à dire que les entreprises ne recrutent pas les anciens car elles ne sont pas sures de la durée  qu'ils leur reste à accomplir avant la retraite. Hypocrisie supplémentaire sachant que la majorité des contrats de travail sont en cdd souvent totalement illégaux.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité